Premier League : Après Klopp, c’est au tour de Solskjaer de mettre un taquet au Boxing Day

FOOTBALL Le coach de Manchester United juge « injuste » la manière dont sont traités les joueurs lors du Boxing Day anglais

A.L.G. avec AFP

— 

Ole Gunnar Solskjaer peste à son tour contre le rythme imposé aux joueurs lors du Boxing Day.
Ole Gunnar Solskjaer peste à son tour contre le rythme imposé aux joueurs lors du Boxing Day. — OLI SCARFF / AFP

Le fameux Boxing Day anglais bat de l’aile. Si l’empilement des matchs au moment des fêtes de fin d’année est une tradition en Angleterre, il n’est pas du goût de tous les coachs de Premier League. Quelques heures après le dégommage en règle de Jürgen Klopp contre ces rencontres pendant les fêtes de Noël, c’est au tour d’Ole Gunnar Solskjaer d’y aller de son petit taquet.

Après avoir facilement battu Newcastle jeudi (4-1), son équipe de Manchester United doit remettre le couvert contre Burnley 48h plus tard (samedi à 20h45). « Je pense que ce n’est vraiment pas juste envers les garçons. Ce n’est pas juste d’attendre d’eux qu’ils soient à leur meilleur niveau mentalement et physiquement 48 heures après avoir déjà joué », a estimé l’entraîneur mancunien.

Et encore, il a admis que son équipe était « dans une meilleure situation » que son adversaire de samedi. « D’une part, notre match était plié après 45 minutes, d’autre part, nous sommes plus jeunes », a-t-il détaillé. Avec un 11 de départ qui affichait 23 ans de moyenne d’âge, MU menait déjà 3-1 à la mi-temps contre Newcastle.

S’il faudra certainement plus que ces deux coups de gueule pour mettre fin à cette tradition so british, force est de constater que la ligue de football anglaise va devoir trouver les bons arguments pour maintenir son Boxing Day dans les années à venir.