Bulgarie : Le président de la fédération démissionne après les chants racistes et les saluts nazis lors du match contre l’Angleterre

FOOTBALL Plus tôt dans la journée, le premier ministre bulgare avait demandé au président de sa fédération de foot de quitter ses fonctions, après les débordements racistes et antisémites lors du dernier match de qualif à l’Euro 2020

M.D avec AFP

— 

Les joueurs anglais en attente de la décision de l'arbitre d'interrompre ou non le match, quiest finalement allé au bout des 90 minutes.
Les joueurs anglais en attente de la décision de l'arbitre d'interrompre ou non le match, quiest finalement allé au bout des 90 minutes. — Stringer

Réaction rapide dans les Balkans. Au lendemain d’un nouveau scandale de racisme et d’antisémitisme dans le monde du football, le président de la fédération bulgare a préféré quitter ses fonctions. Sous l’impulsion de son premier ministre, qui l’avait sommé de démissionner, Borislav Mikhailov a pris ses responsabilités.

Des supporters bulgares avaient pris pour cible des joueurs noirs des Three Lions lundi lors d’un match de qualification à l’Euro 2020 à Sofia. Mardi matin, le Premier ministre bulgare Boïko Borissov avait réclamé la « démission immédiate » de M. Mihaylov.

Il faut dire que le chef du gouvernement s’était montré plutôt clair quant à l’image de son pays : « Il est inadmissible que la Bulgarie, l’un des pays les plus tolérants du monde soit associée à la xénophobie, alors que des personnes d’ethnies et de religions différentes y vivent ensemble en paix », a-t-il écrit sur sa page Facebook suite à cette rencontre de qualif pour le prochain Euro, perdue par son pays face à l’Angleterre (0-6).