« Collectivement, c’était d’une pauvreté incroyable », peste Der Zakarian après la défaite de Montpellier à Strasbourg en Ligue 1

FOOTBALL Les Héraultais se sont inclinés 1-0 dimanche à Strasbourg. Ils peinent toujours loin de la Mosson

Thibaut Gagnepain

— 

Petar Skuletic a obtenu et... raté un penalty à Strasbourg dimanche.
Petar Skuletic a obtenu et... raté un penalty à Strasbourg dimanche. — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Les Héraultais se sont inclinés dimanche à Strasbourg (1-0), en Ligue 1. Les partenaires de Vitorino Hilton ont raté un penalty et sont tombés sur un grand gardien adverse, Matz Sels.
  • L’entraîneur montpelliérain n’était vraiment pas content de la prestation de ses joueurs à l’issue du match.
  • Les Héraultais n’ont pris que deux points en quatre déplacements en Ligue 1 cette saison.

Au stade de la Meinau,

Deux points en quatre sorties. C’est le maigre bilan du MHSC loin de ses bases, après huit journées de Ligue 1. Les joueurs de Michel Der Zakarian ont encore déraillé dimanche loin de chez eux, battus à Strasbourg (1-0).

Le pire dans tout ça ? La qualité de leur prestation en Alsace, faiblarde. « C’est le troisième match d’affilée à l’extérieur où notre contenu avec le ballon est insuffisant, a confirmé l’entraîneur montpelliérain à l’issue de la partie. En première période, on n’a rien fait avec, à part sur l’action du penalty. Le reste du temps, on n’arrivait pas à enchaîner trois passes. »

« D’une pauvreté incroyable »

Si le gardien strasbourgeois n’avait pas détourné la tentative de Skuletic (45e), les Héraultais auraient pu rentrer au vestiaire à égalité. Sauf que le Serbe, qui avait obtenu le penalty, a donc fait briller Sels. Et après le repos, les partenaires de Vitorino Hilton ne sont jamais parvenus à recoller.

« Après dix premières minutes poussives, on a été plus juste, on a mis plus de mouvement, on a trouvé la profondeur », relève Der Zakarian. Cette amélioration a coïncidé avec les entrées de Mollet et Laborde (61e), laissés sur le banc par leur coach quatre jours après le derby remporté face à Nîmes (1-0).

Le technicien montpelliérain se serait-il planté dans sa composition de départ ? «  A au moment donné, j’ai des joueurs fatigués et j’essaie de faire vivre mon effectif. Je n’ai pas de titulaire indiscutable », s’est-il défendu, sans vouloir taper sur un joueur plus qu’un autre. « Il n’y a pas que les remplaçants qui n’ont pas été bons. Collectivement, c’était d’une pauvreté incroyable. Tu ne peux pas joueur au foot quand tu n’enchaînes pas trois passes. »

Dans le temps additionnel, le « supersub » Souleymane Camara a bien failli sauver le MHSC d’une reprise en pleine surface. Sels était encore là pour une parade spectaculaire. Ce matin, les Héraultais pointent à la dixième place de Ligue 1. Bonne nouvelle, ils affronteront Monaco samedi à la Mosson. Là où tout se passe bien depuis le début de la saison.