Ligue 1 : Avec un énorme Sels, Strasbourg bat un petit Montpellier et chasse la crise

FOOTBALL Mal en point après sa défaite à Lille mercredi, le Racing a une obligation de résultat face à un MHSC bien installé dans le ventre mou de la Ligue 1

Thibaut Gagnepain

— 

Ludovic Ajorque a ouvert le score pour le Racing.
Ludovic Ajorque a ouvert le score pour le Racing. — Elyxandro CEGARRA/SIPA

Il est temps de vous dire merci pour avoir passé votre milieu d'après-midi avec nous. Vous pouvez rester sur notre site, il y a encore plein de choses à lire. Bon dimanche à tous et à bientôt !

Le Racing peut remercier le buteur du jour, Ajorque, mais aussi Sels, son gardien de but. Il a arrêté un penalty et réalisé une autre parade de grande classe. Grâce à ce deuxième succès de la saison, les Alsaciens remontent à la 13e place, avec 9 points. Montpellier, trop timide, reste scotché à la 10e place. Michel Der Zakarian va-t-il regretter d'avoir effectué autant de changements ?

C'est FINI à la Meinau ! Le RC Strasbourg bat Montpellier 1-0 !

90e : Le public de la Meinau est debout, le deuxième succès de la saison est proche pour le Racing !

90e : ENOOOOOOORME SELS ! Sur une remise de Mollet, Souleymane Camara reprend acrobatiquement mais le Belge est encore là. Quel gardien ! 

89e : Dernier changement côté strasbourgeois. Ndour cède sa place à Carole.

87e : but refusé au Racing. Logique! Avant de placer sa tête, Mothiba fait faute sur Hilton.

86e : Lala donne à Liénard à l'entrée de la surface qui tente sa chance : c'est cadré mais Rulli détourne ! 

83e : Il reste une dizaine de minutes à jouer, temps additionnel compris. Le MHSC va-t-il enfin être dangereux ? Pour l'instant, Strasbourg gère tranquillement sa courte avance.

81e : sortie de Da Costa, auteur d'un bon match, entrée de Mothiba, qui avait été catastrophique à Lille mercredi.

77e : Sels réalise encore un très bel arrêt ! Cette fois face à Delort, qui s'était frayé un chemin dans la surface, à gauche.

76e : centre pour Le Tallec qui ne peut placer sa tête. Montpellier piétine et n'est absolument pas dangereux.

72e : C'est Ajorque qui est remplacé par Thomasson.

71e : Le Racing proche du 2-0 ! Sissoko intercepte, s'offre un rush et transmet à Da Costa. A l'entrée de la surface, le Cap Verdien enchaîne contrôle-frappe mais ça passe à côté ! Da Cotsa aurait dû laisser à Ajorque derrière lui, mieux placé.

70e : Thomasson se prépare à entrer côté strasbourgeois. Il pourrait remplacer Da Costa. A suivre. 

65e : première tentative de Laborde ! Ca part largement au-dessus.

61e : Ca bouge au MHSC ! Sorties de Suarez et Skuletic, entrées de Mollet et Laborde. Elle devrait avoir une autre tête cette équipe maintenant.

58e : scène cocasse à la Meinau ! Da Costa part en contre mais se fait arracher la chaussure sur un contact. Il continue son action mais... l'arbitre l'interrompt. Le foot se joue avec des chaussures Monsieur Da Costa !

54e : Encore un bon centre de Ndour, qui trouve Ajorque sans que ça ne crée le danger. Très bon match du latéral gauche.

Petit détail météorologique. Il pleut depuis la reprise à la Meinau. Sinon, il ne se passe pas grand-chose.

50e : Montpellier a le ballon depuis la reprise mais n'est pas dangereux. Le Racing attend sagement dans sa moitié de terrain.

Aucun changement à la pause au fait. On reprend avec les mêmes.

Allez, on repart pour les 45 dernières minutes !

Franchement, on a du mal à comprendre les choix de Michel Der Zakarian en début de partie. Sans Mollet et Laborde, ce MHSC est faiblard. Skuletic, ce n'est vraiment pas un artiste. Et Laborde doit sûrement se demander pourquoi il est venu en Alsace si c'est pour rester sur le banc. Il aurait peut-être préféré un bon dimanche sous sa pergola, non ? Blague à part, il devrait entrer en deuxième période.

C'est la pause à la Meinau. Le Racing mène 1-0 grâce au but d'Ajorque à la 26e minute. Les Montpellierains, très discrets, auraient pu égaliser sur penalty mais Skuletic a vu sa tentative être stoppée par Sels.

45e + 1 : L'ARRET de SELS ! Excellent Sels qui part sur sa gauche à ras de terre et détourne le ballon.

45e : Penalty pour Montpellier ! Skuletic, à la lutte avec Simakan, est déséquilibré. C'est très dur pour le Racing.

40e : nouveau bon coup franc pour le Racing à 30 mètres. Lala le tire mal, directement dans les jambes du mur du MHSC.

36e : Vilaine, très vilaine faute de Dolly sur Bellegarde qui partait en contre. Ce tacle par derrière lui vaut un jaune. Ca aurait pu être rouge avec un arbitre plus mal luné.

35e : tout le monde s'est relevé, le jeu a repris. Le match a gagné en intensité depuis l'ouverture du score. Les Strasbourgeois sont bien, le MHSC souffre.

33e : Rulli reste au sol après avoir reçu un coup d'Ajorque, qui avait tenté d'intercepter une passe en retrait. L'avant-centre prend un carton jaune dans l'affaire. La faute n'était pas évidente.

32e : Le Belfortain tente premier poteau, c'est à côté.

31e : Coup franc pour le Racing. A l'entrée de la surface, légèrement à gauche. Pile-poil où Liénard avait marqué contre Lyon il y a un an et demi. Tiens, c'est lui qui va tirer !

28e : les Strasbourgeois réclament un penalty ! Sur un centre, Ndour est déséquilibré par Suarez alors qu'il était à la lutte pour le ballon. Pas de VAR demandé, ce qui exaspère le public de la Meinau. Y'avait-il faute ? Difficile à dire car Ndour est en retard mais se fait accrocher, c'est indéniable.

26e : BUUUUUUUTTTTTTTTTTTTTTTTTTT D'AJORQUE !!! Action assez incroyable des Strasbourgeois qui ont multiplié les passes, peut-être une vingtaine. Puis Djiku a tenté un long centre pour Ajorque qui a placé sa tête au point de penalty. Propre !

21e : long coup franc, Hilton est à la réception et met la tête, captée par Sels sans souci. Première petite tentatvive montpellieraine. C'est timide.

17e : sale pied en avant de Da Costa sur Suarez qui reste au sol. C'est moche, catron jaune amplement mérité.

15e : la tête d'Ajorque ! C'est capté par Rulli mais c'était bien joué tout ça ! Da Costa avait récupéré, transmis à Ndour côté gauche, qui avait centré pour son avant-centre. Ajorque était trop loin pour faire mieux.

10e : Les Alsaciens réclament un penalty pour une pseudo main de Dolly. Pas de Var demandé par M. Ben El Hadj. A raison, il n'y avait rien de répréhensible.

9e : Premier corner obtenu par Ndour ! Ca ne donne rien mais Strasbourg a trouvé son rythme.

5e : Allez, on revient au match. Pour l'instant, les Montpellierains sont les plus dangereux. Enfin, ils ont plus le ballon que les Alsaciens, sans qu'il n'y ait eu d'occasion franche.

3e : le kop a repris ses chants ! C'est mieux comme ça, non ?!

1re : Le kop strasbourgeois reste silencieux ! Une banderole contre la LFP a aussi été déployé. Qui voit-on dessus ? Une espèce de capture d'écran de Youtube où une vidéo d'ambiance de la LFP serait critiquée. Je vous avoue que j'ai du mal à comprendre.

Ajorque lance le match, c'est parti !

14h58 : Applaudissements nourris pour Jacques Chirac, décédé jeudi. Pas de sifflet, juste des battements de mains.

14h57 : Parce que vous êtes impatients, voici quelques images de l'échauffement.

 

14h57 : Les quelques fans du MHSC présents à la Meinau ont visiblement apprécié la victoire dans le derby contre Nîmes mercredi. Ils ont déployé une banderole pour féliciter les joueurs. Dans leurs mots hein.

14h56 : L'entrée des joueurs ! Allez les zozos, on finit son rôti chez belle-maman et on se concentre, ça va partir !

14h52 : Un petit point sur le classement avant de débuter :

- le Racing est 18e après la victoire de Monaco hier soir.

- Montpellier est 10e et peut remonter au pied du podium en cas de victoire.

 

En cas de défaite, les Alsaciens seront en position de barragiste, voire de potentiel relégable si Saint-Etienne gagne à Nîmes dans l'après-midi.

14h49 : Côté montpellierain, on fait tourner après le gros derby remporté mercredi contre Nîmes (1-0). Avec 5 changements : Mendes, Dolly, Suarez, Ristic et Skuletic débutent. Cozza, Souquet, Oyongo, Mollet et Laborde sont sur le banc.

 

14h46 : On commence par la compo strasbourgeoise. Deux surprises : le capitaine, Stefan Mitrovic, est sur le banc. Tout comme l'habituel latéral dauche, Lionel Carole.

 

14h45 : Bonjour et bienvenue à la Meinau ! C'est dimanche, il fait bon, c'est idéal pour un match de Ligue 1. Ce n'est que la 8e journée de championnat mais la rencontre entre Strasbourg et Montpellier compte déjà. Surtout côté alsacien. Les hommes de Thierry Laurey ont perdu mercredi à Lille (2-0) et sont 18es avec six petits points. Autant dire qu'ils ont un besoin urgent de victoire. En tribunes, le technicien, héros de la Coupe de la Ligue au printemps dernier, est de plus en plus critiqué. Une défaite pourrait encore accélérer cette rupture pour l'instant partielle. Côté héraultais, ça va bien mieux. Les partenaires d'Andy Delort restent sur un succès dans le derby contre Nîmes (1-0) et pourraient grimper au pied du podium en cas de succès.