PSG: Les malfaiteurs soupçonnés d'avoir cambriolé des joueurs arrêtés

FOOTBALL Thiago Silva et Choupo-Moting avaient notamment été «visités» au cours de la saison dernière

N.C.

— 

Thiago Silva lors de la défaite du PSG à Rennes, le 19 août 2019.
Thiago Silva lors de la défaite du PSG à Rennes, le 19 août 2019. — David Vincent/AP/SIPA

Après des mois d’enquête de la Brigade de répression du banditisme (BRB), six hommes et une femme, soupçonnés d’avoir cambriolé – entre autres - les domiciles de plusieurs joueurs du PSG, ont été interpellés et mis en examen, lundi, pour des faits de « vols en bande organisée » et « recel ». Selon l'Equipe, qui rapporte cette information mardi matin, des armes de poing, des gilets pare-balles, vingt montres de luxe, autant de bagues, de boucles d’oreilles et de colliers, une trentaine de bracelets ainsi qu’une vingtaine de pièces de maroquinerie griffées Louis Vuitton et Chanel ont été saisis dans leur planque d’Aubervilliers lors d’une perquisition.

Des présentateurs télé également visés ?

Thiago Silva et Eric Maxim Choupo-Moting, tous les deux « visités » au cours de la saison dernière, se sont rendus au siège de la police judiciaire parisienne et ont identifié quelques-uns de leurs biens. Le défenseur brésilien avait constaté le vol en rentrant après la rencontre face à Nantes en décembre, l'attaquant camerounais après Liverpool, en novembre. Le montant du recel avait été estimé à respectivement 1,2 million et 600.000 euros.

Outre les joueurs du PSG, les personnes arrêtées sont suspectées d’avoir commis un cambriolage dans un cabinet d’avocats et deux autres vols, notamment chez un ressortissant saoudien qui s’est fait dérober pour près de 2 millions d’euros de montres et de bijoux. Ils possédaient aussi les adresses de présentateurs télé, comme Thierry Ardisson ou Laurent Ruquier.