VIDEO. CAN 2019: Mouez Hassen furieux d'avoir été remplacé avant la séance de tirs au but

FOOTBALL Le gardien tunisien a vu depuis le banc son remplaçant devenir le héros du soir pour la Tunisie

N.C.

— 

Mouez Hassen, le gardien de la Tunisie, mécontent d'avoir été sorti avant la séance des tirs au but lors de 8e de finale de la CAN contre le Ghana.
Mouez Hassen, le gardien de la Tunisie, mécontent d'avoir été sorti avant la séance des tirs au but lors de 8e de finale de la CAN contre le Ghana. — Ulrik Pedersen/Cal Sport Media/S/SIPA

Ce n’est pas encore un classique du foot, mais on voit cette situation de plus en plus souvent. Et encore lundi soir, à Ismaïlia, lors du 8e de finale de la Coupe d'Afrique des Nations entre la Tunisie et le Ghana. Alors que le score était de 1-1 et qu’on se dirigeait tout droit vers la séance des tirs au but, Alain Giresse, le sélectionneur tunisien, a décidé de faire entrer son gardien remplaçant.

Dans ces cas-là, il y a deux sortes de réactions chez celui qui était dans les buts : l’acceptation de son sort ou la colère. Pour Mouez Hassen, ça a été la seconde option. Fou de rage, le Niçois a mis un temps fou à sortir du terrain, et a voulu rentrer directement au vestiaire, sans rester pour le moment décisif de cette rencontre.

Calmé par ses coéquipiers, Hassen, qui n’avait pas non plus été irréprochable pendant la rencontre, est finalement resté. Et a assisté à la belle performance de son remplaçant Ben Moustapha, qui a stoppé une tentative ghanéenne et permis à Sassi de marquer ensuite le tir au but vainqueur (1-1, 5-4 tab).

Comme Van Gaal lors du Mondial 2014 avec les Pays-Bas – il avait sorti Cillessen pour faire entrer Krul en quarts de finale face à Costa Rica –, Alain Giresse a eu du nez. Reste à savoir ce qu’il fera pour le prochain match. En quarts de finale, la Tunisie affrontera la grande surprise de cette CAN, Madagascar.