Le journal des Bleues: Les Françaises prennent leur quartier à Nice... Bain de foule à Mandelieue-la-Napoule...

FOOTBALL Tout ce qu'il faut savoir sur l'actualité de l'équipe de France féminine, avec un café et un croissant

Aymeric Le Gall

— 

Les Bleues préparent leur second match, contre la Norvège, mercredi à Nice.
Les Bleues préparent leur second match, contre la Norvège, mercredi à Nice. — FRANCK FIFE / AFP

De notre envoyé spécial à Nice,

Lundi 10 juin

La revancharde du jour : Gauvin met la misère au Gym

Au lendemain de leur belle victoire contre la Corée du Sud au Parc des Princes, les Françaises ont pris la direction de Nice, où elles affronteront la Norvège mercredi soir. Alors que les titulaires ont réalisé un léger décrassage, le reste du groupe a eu droit à une opposition d’une heure contre l’équipe locale féminine du Gym, promue en D2. Semi-punie vendredi soir après deux retards à l’entraînement, Valérie Gauvin avait visiblement envie de montrer qu’il faudrait compter sur elle pour le reste de la compèt. La buteuse de Montpellier a en effet claqué un triplé et expédié un ciseau retourné sur la barre. Sans prendre trop de risque, on met un petit billet sur sa titularisation mercredi soir au Stade de Nice.

La vidéo du jour : translation de vecteur A (Paris) à B (Nice)

Les Bleues ont quitté la grisaille et les trombes d’eau de Paname pour le soleil de la Côte d’Azur (Et nous aussi, par la même occasion. Verdict : la pissaladière est toujours à tomber).

Le bain de foule du jour : 500 supporters à fond derrière les Bleues

La jeune montpelliéraine Sakina Karchaoui avait vu juste quand elle nous avait dit, lors d’un entretien réalisé fin mai à Clairefontaine, qu’il y aurait finalement du bon à ne pas rester cloîtrer à Clairefontaine et à aller voir du pays. En quittant leur petit cocon pour rejoindre Nice, le nouveau camp de base de l’équipe de France jusqu’au match contre la Norvège mercredi soir, les Françaises ont pu sentir encore un peu plus l’engouement populaire qu’elles provoquent dans le pays. A l’occasion d’un entraînement ouvert au public, ce sont près de 500 personnes qui se sont massées dans le petit stade Eric-Estivals de Mandelieu-la-Napoule pour scruter les Françaises avant d’échanger quelques instants avec elles et de faire dédicacer maillots et posters.

La fausse frayeur du jour : Wendie Renard est restée aux soins

Devoir faire sans Wendie Renard pour le match contre la Norvège, voilà la (mini) crainte qui a occupé les esprits dimanche, quand on a vu que la tour de contrôle et double buteuse de l’équipe de France lors du premier match rentrait aux vestiaires sans prendre part à l’entraînement collectif. Mais que tout le monde se rassure, il s’agit là d’une simple précaution du staff tricolore qui ne veut prendre aucun risque avec son ancienne capitaine touchée aux adducteurs. Sauf retournement de situation, la Martiniquaise devrait retrouver ses coéquipières à l’entraînement dès lundi.

Le programme du jour

Les Françaises ont la bougeotte. Après deux premiers entraînements du côté de Mandelieu-la-Napoule, la bande à Corinne Diacre s’entraînera lundi à Nice, au Parc des Sports Charles-Erhmann, à 16h. Avant cela, la sélectionneuse se présentera devant la presse sur les coups de 15h.