Girondins de Bordeaux: Paulo Sousa «veut un groupe plus petit et surtout, beaucoup plus homogène» la saison prochaine

FOOTBALL L’entraîneur Portugais parle également de sa relation avec Eduardo Macia

Clément Carpentier

— 

Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins et Eduardo Macia, le directeur du recrutement.
Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins et Eduardo Macia, le directeur du recrutement. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Paulo Sousa travaille activement depuis plusieurs semaines à la construction de son effectif pour la saison prochaine.
  • Il a deux priorités : un effectif plus petit et beaucoup plus homogène.
  • Le Portugais explique travailler en équipe avec son directeur sportif espagnol et ses collaborateurs.

Il se dit timide. Pourtant quand il a quelque chose à dire, Paulo Sousa n’y va pas par quatre chemins. Par ses mots ou ses gestes, l’entraîneur Portugais des Girondins de Bordeaux sait faire passer ses messages à ses joueurs mais surtout à ses dirigeants depuis quelques semaines.

Alors que son équipe s’apprête à disputer son dernier match de la saison à Caen (vendredi, 21h), lui est déjà plongé dans la construction de son effectif pour la saison prochaine. Il a prévu un grand ménage. Pour 20 Minutes, il explique ses envies pour cet été mais aussi sa relation avec Eduardo Macia, le nouveau directeur sportif du club.

Comment se passe votre acclimatation près de trois mois après votre arrivée ?

Je suis très bien installé. C’est l’un des plus belles villes où j’ai vécu. J’ai toujours préféré la campagne mais ici, je me sens très bien. Il y a beaucoup d’énergie dans cette ville. Ma fille vient me voir de temps en temps. Elle continue de travailler son français, elle a un très bon accent contrairement à moi (rires). Elle parle sept langues !

Vous êtes déjà tourné vers la saison prochaine…

Je suis très concentré en ce moment sur l’organisation de la présaison car on a un peu de retard. Normalement dès le mois de février après le mercato hivernal, tout doit être calé mais je n’étais pas là à ce moment-là. Mais bon, c’est une année tellement particulière pour le club, j’espère que ça va bien se passer (sourires).

Comment allez-vous construire votre équipe ?

Je veux un groupe plus petit et surtout, beaucoup plus homogène. Aujourd’hui, il y a beaucoup trop d’écart de niveau entre certains joueurs. Je veux plus de compétition entre eux la saison prochaine. Je veux avoir le choix !

Aujourd’hui, savez-vous dans votre tête quels joueurs vont rester et partir ?

Oui, je sais ! Je sais de quoi mon effectif a besoin. J’ai toute ma confiance en Eduardo [Macia] car il a déjà fait ses preuves dans le passé. Il connaît parfaitement le football. Et je crois qu’il va avoir de bonnes idées pour me trouver les bons joueurs. Je veux des nouveaux joueurs dans toutes les lignes et au moins dans chacune d’elles d’ici la reprise de l’entraînement (le 2 juillet).

Joe DaGrosa, le propriétaire des Girondins avec Eduardo Macia.
Joe DaGrosa, le propriétaire des Girondins avec Eduardo Macia. - NICOLAS TUCAT / AFP

Connaissiez-vous Eduardo Macia, le nouveau directeur sportif, avant votre arrivée ?

Je l’ai connu quand il était à Liverpool et moi à Swansea (2009/2010). A l’époque, j’avais rencontré Rafaël Benitez et lui, notamment pour savoir s’ils pouvaient nous prêter des joueurs. Mais aussi pour parler de comment ils voyaient le football anglais pour m’aider. C’est là que je l’ai rencontré. Après je savais qu’Eduardo (Macia) cherchait à me recruter depuis quelque temps déjà. C’est une belle opportunité. J’espère que l’on va réussir.

Qui décide sur le mercato ?

Il n’y en a pas forcément l’un plus que l’autre. Moi, j’analyse mes joueurs, mon équipe et après je lui donne le profil qu’il me faut. Lui de son côté, il a toute une équipe autour de lui et on prend la décision tous ensemble. Il faut bien arriver sur le mercato avec des profils précis car le club, il n’a pas l’argent pour acheter tous les profils (rires).