Bordeaux-Toulouse: «On se tire une balle dans le pied», le TFC se saborde (encore) face aux Girondins (1-2)

FOOTBALL Les Violets enchaînent un quatrième match sans victoire en Ligue 1

Clément Carpentier

— 

Yannick Chuzac a inscrit le but toulousain.
Yannick Chuzac a inscrit le but toulousain. — Nicolas Tucat / AFP
  • Toulouse s’incline à Bordeaux dans le derby de la Garonne (1-2) lors de la 25e journée de Ligue 1.
  • Le Téfécé a encore encaissé un but en tout début de match comme à Monaco et Nantes.
  • Le club se prépare à un match crucial face à Caen dimanche prochain.

Les Toulousains aiment décidément les matchs à handicap comme si la situation du club n’était pas déjà assez compliquée. Une nouvelle fois, les joueurs d’Alain Casanova ont commencé le match avec un but de retard au tableau d’affichage. Cette fois-ci, pas la peine d’attendre la 15e minute comme à Monaco ou la 9e comme à Nantes, le Téfécé a cédé dès la deuxième minute de jeu face aux Girondins dans le derby de la Garonne ce dimanche à Bordeaux.

« Nous faisons une entame de match scandaleuse »

« On se tire une balle dans le pied. Ce n’est pas possible. Pourtant, on a envie de bien commencer, de bien débuter la rencontre mais on ne le fait pas », analyse fataliste l’entraîneur toulousain. Résultat des courses : deux touches mal défendues, un centre au deuxième poteau de Kamano et une tête à bout portant de Basic pour les Bordelais au bout de précisément une minute et trente secondes (0-1, 2e).

Alors oui derrière il y a plus que 90 minutes pour revenir au score voire l’emporter mais quand même : « Nous faisons une entame de match scandaleuse. Nous ne sommes pas assez rigoureux. Pourtant, le coach nous prévient constamment », ne décolère pas Yannick Cahuzac, le buteur du soir pour le Téfécé. Car malgré le piteux début de match, les Toulousains ont fait mieux que résister, ils ont fait déjouer les Girondins et logiquement égalisé en deuxième mi-temps grâce au Corse (1-1, 70e) avant de céder en toute fin de match sur un but de Jimmy Briand (1-2, 82e).

Caen, un rendez-vous capital

Alors quoi faire pour éviter ces entames de match catastrophique ? Pour Alain Casanova, il n’y a pas de doute, c’est « avant tout un problème mental. » En attendant de trouver un psychologue, les Toulousains vont vite devoir réagir car la mauvaise série (quatre matchs d’affilée sans victoire en Ligue 1) s’étire dangereusement. Seul point positif du week-end, les équipes derrière le Téfécé n’avancent pas (à part Monaco). Il y a toujours un petit matelas de sept points avec la place de barragiste et huit points avec le 19e, Caen.

Et devinez, quel est le prochain adversaire des Violets ? Caen au Stadium ! L’enjeu de ce match est donc très simple. Les coéquipiers de Yannick Cahuzac joueront une grande partie de leur fin de saison dimanche prochain (15h). Le moment s’annonce capital pour Alain Casanova : « Bien sûr qu’il y a de l’inquiétude mais quel entraîneur n’est pas inquiet sur cette planète ? »