Stade Rennais-Montpellier: Les Bretons marquent le pas avant d’aller défier le PSG

FOOTBALL Les Bretons ont concédé le match nul 0-0 dimanche face au MHSC au Roazhon Park...

Camille Allain

— 

Hatem Ben Arfa a beaucoup tenté dimanche face à Montpellier. Mais sans trouver la faille.
Hatem Ben Arfa a beaucoup tenté dimanche face à Montpellier. Mais sans trouver la faille. — Fred Tanneau / AFP
  • Le Stade Rennais a concédé le match nul face à Montpellier dimanche au Roazhon Park.
  • Les Rennais marquent le pas après leur défaite à Guingamp mercredi. Et avant d’aller défier le PSG.
  • « Frustrés », les Rennais auraient pu espérer mieux mais deux frappes de Ben Arfa ont terminé sur le poteau.

Rennes marque le pas. Eliminée à Monaco et battue à Guingamp, l’équipe de Julien Stéphan a concédé le match nul face à Montpellier, dimanche au Roazhon Park. Les Rouge et Noir n’ont pas réussi à marquer, une première depuis l’intronisation de leur nouvel entraîneur. Le match nul n’est pas illogique mais les Rennais auraient pu s’imposer s’ils avaient mieux géré leurs dernières offensives. « Sur le résultat, je suis déçu, car on a eu les occasions pour l’emporter », résumait le coach Julien Stéphan à l’issue du match.

La rencontre aurait pu basculer d’un côté comme de l’autre mais les poteaux ont décidé de renvoyer les tentatives de Florent Mollet et d’Hatem Ben Arfa, qui a touché les montants deux fois en seconde période. Un coup d’arrêt ? « Non, il y a des périodes difficiles dans une saison. Mais on avait à cœur de se rattraper après la défaite à Guingamp », livrait Clément Grenier, abattu, après le match.

En concédant le nul, le Stade Rennais reste deux points derrière son adversaire du jour. Rageant, à en croire Clément Grenier. « Ça fait deux fois qu’on a l’occasion de prendre des places au classement et de rester dans la course. Il faut qu’on en fasse un peu plus chacun ». « Ces derniers temps, on a manqué d’efficacité. C’est une semaine mitigée. On a un peu de regret ».

Pour reprendre confiance, les Rennais auront le droit à un match de Coupe de France mercredi face à Saint-Pryé Saint-Hilaire​, club de Nationale 2. « Ce sera pas mal de se mettre dans un contexte de Coupe pour essayer d’enchaîner et de bien se préparer », estime James Léa-Siliki, auteur d’un bon match comme latéral gauche dimanche. Il faudra ensuite aller défier le PSG au Parc des Princes. Là où Guingamp a coulé 9-0 samedi. « C’est jamais joué d’avance. On est la seule équipe à les avoir battus l’année dernière », glissait l’habituel milieu de terrain.