Girondins de Bordeaux : Le club espère récupérer huit millions d’euros sur le transfert de Sala à Cardiff

FOOTBALL Le club avait négocié un pourcentage à la revente du joueur lors de son départ de Bordeaux en 2015…

Clément Carpentier

— 

Emiliano Sala à l'entraînement sous le maillot bordelais.
Emiliano Sala à l'entraînement sous le maillot bordelais. — Nicolas Tucat / AFP
  • Emiliano Sala vient d’être transféré à Cardiff pour 17 millions d’euros.
  • Les Girondins devraient toucher la moitié de cette somme grâce à un accord négocié avec Nantes.
  • Le club espère accueillir le milieu de terrain Adrien Silva dans les prochains jours.

Quelle affaire ! Le transfert de l’attaquant du FC Nantes, Emiliano Sala, à Cardiff devrait rapporter un joli pactole aux Girondins de Bordeaux. En effet, le club avait eu la très bonne idée en 2015 lors de la vente du joueur aux Canaris pour un million d’euros de négocier un pourcentage à la revente. Un pourcentage de 50 % !

C’est-à-dire que sur les 17 millions d’euros payés par le club de Premier League pour s’offrir l’Argentin, la moitié devrait revenir à Bordeaux. « On espère récupérer une somme autour de huit millions d’euros », confie un dirigeant. Une sacrée opération financière pour le club. Le FC Nantes a bien cherché ses derniers temps à contourner cette clause notamment en la rachetant mais selon nos informations, les Girondins n’ont jamais cédé et devraient bien récupérer cet argent.

Cela ne devrait rien changer au mercato bordelais

C’est donc une belle somme qui va tomber dans les caisses des Marine et Blanc. Une somme surtout pas attendue. Alors cela va-t-il changer le mercato des Girondins ? Non ! Le club ne compte pas faire de folie notamment cet hiver. Seul le départ de François Kamano changerait beaucoup plus de choses au mercato bordelais.

Actuellement, la direction sportive travaille sur plusieurs dossiers dont celui d’Adrien Silva de Leicester City. Selon nos informations, le club n’attend plus que le feu vert de Claude Puel, l’entraîneur du club anglais. L’international portugais veut venir à Bordeaux et met la pression sur ses dirigeants. Un accord a été trouvé sur la prise en charge du salaire.