Angers-Bordeaux : Kamano absent, Kalu et Karamoh s’occupent de tout pour les Girondins (2-1)

FOOTBALL L’international Espoir français a notamment inscrit un but de 70 mètres pour offrir la victoire à son équipe…

Clément Carpentier

— 

Karamoh célèbre son but avec Briand (à droite).
Karamoh célèbre son but avec Briand (à droite). — Jean-François MONIER / AFP
  • Les Girondins s’imposent à Angers en match en retard de la 17e journée de Ligue 1.
  • Les deux ailiers bordelais ont parfaitement pris le relais de Kamano.
  • Bordeaux pointe à la 11e place du championnat avec les autres matchs de demain.

Un « K » peut en cacher un autre. Même deux à Bordeaux. Privés de son meilleur buteur cette saison François Kamano en instance de départ, les Girondins peuvent compter sur Kalu et Karamoh pour prendre le relais. Les deux ailiers ont offert  une victoire très importante au club à Angers (2-1) en match en retard de la 17e journée de Ligue 1. Les Marine et Blanc remontent à la 11e place avec 25 points.

L’exploit de Karamoh

Commençons par l’homme en forme, le Nigérian Samuel Kalu. Après un passage compliqué à l’automne, il retrouve un bon niveau, déjà aperçu en début de saison. D’ailleurs, stat pas anodine : avant le but de la victoire de Karamoh, Kalu avait inscrit les trois derniers buts de son équipe (contre Amiens en championnat et Le Havre en Coupe de la Ligue). Sa forme se voit aussi à sa vivacité ou encore à cette très belle frappe à l’entrée de la surface de réparation sauvée par le gardien angevin en première mi-temps.

Et que dire de Yann Karamoh. Laissé sur le banc à la surprise générale au coup d’envoi (De Préville à sa place), l’international Espoir français, prêté par l'Inter de Milan, a réalisé une chevauchée dont il a le secret. Une course de 70 mètres à la 92e minute pimentée de quelques dribbles et une frappe dans le petit filet pour offrir les trois points aux Girondins. Un but à la Neymar ou Mbappé selon les goûts qui efface son entrée en jeu sans relief avant cet exploit. Comme le répète souvent Ricardo, « ce gamin a un truc. » Angers peut le confirmer.

Une victoire également de Ricardo

Cette victoire est aussi celle de l’entraîneur brésilien. Et d’une décision de sa part, celle de se passer de François Kamano. Comme face au Havre, il avait décidé de mettre au repos le Guinéen car il considère que son joueur n’a pas la tête à 100 % à Bordeaux avec les nombreuses sollicitations pendant ce mercato. Mais, il a aussi pris celle-ci car il accorde beaucoupd'importance à la notion de groupe. Pas question pour lui de transiger avec ça.

Ce mardi soir, cela a fonctionné mais il faudra tout de même voir dans le temps. François Kamano lui reste mobilisé pour l’instant alors que le club a repoussé une première offre de 13 millions d’euros de Monaco ce week-end. Selon nos informations, le dossier n’a pas évolué depuis. Les Girondins de Bordeaux n’ont reçu aucune nouvelle offre que ce soit du club de la Principauté ou d’un club anglais.

Ligue 1, 17e journée: Bordeaux défait Angers de justesse (1-2)