Mexique: Un arbitre entame une grève de la faim pour dénoncer le racisme de la Fédération de football

FOOTBALL Adalid Maganda accuse un membre de la Fédé mexicaine de faire preuve de racisme à son égard...

A.L.G. avec AFP

— 

Le ras le bol d'un arbitre mexicain qui accuse la Fédération mexicaine de racisme.
Le ras le bol d'un arbitre mexicain qui accuse la Fédération mexicaine de racisme. — RADEK MICA / AFP

Un arbitre mexicain a entamé mardi une grève de la faim pour protester contre des insultes racistes dont il dit avoir été victime de la part de la Fédération mexicaine de football. « Je ne veux pas d’argent, je veux la justice et qu’on me rende ce qu’on m’a pris. Je commence aujourd’hui une grève de la faim », a déclaré Adalid Maganda à la presse.

En avril dernier, Maganda, d’ascendance africaine, a accusé le directeur de la commission des arbitres de la Fédération, Arturo Brizio, d’avoir proféré une insulte raciale à son encontre quand il lui a demandé pourquoi il n’était plus désigné pour des matchs de première division.

Après plusieurs audiences de concertation entre les parties, la Fédération a proposé à Maganda de réintégrer le corps arbitral des divisions inférieures. Une offre rejetée par l’arbitre originaire du sud du pays qui exige d’arbitrer des matchs de première division. Il a annoncé qu’il poursuivrait sa grève de la faim « jusqu’à ce qu’on fasse valoir ses droits ».