OL-Hoffenheim: «Un point chanceux et pas mérité», le coach allemand va devenir le meilleur ami de Jean-Michel Aulas

FOOTBALL Les Allemands ont égalisé à la 92e minute face à l’OL…

A.L.G.

— 

Julian Nagelsmann, le jeune coach d'Hoffenheim.
Julian Nagelsmann, le jeune coach d'Hoffenheim. — JEFF PACHOUD / AFP

Après le match nul bienheureux arraché dans le temps additionnel par son équipe face à l' Olympique Lyonnais en Ligue des champions, Julian Nagelsmann, l’entraîneur d’Hoffenheim, n’a pas caché que ses joueurs pouvaient s’estimer satisfaits de rentrer à la maison avec un point en poche.

« En infériorité numérique, notre motivation a fait qu’on a couru comme si on était encore onze joueurs sur le terrain. Mais, il ne faut pas se leurrer, tempère-t-il dans la foulée. C’est un point chanceux et pas mérité car c’est l’OL qui n’a pas concrétisé ses occasions​. Ce point n’est pas un motif de satisfaction. On n’a pas bien défendu, mais on a montré beaucoup de courage. Maintenant, tout est encore possible pour la qualification et on va tout donner lors de nos deux derniers matches ».

Voilà des propos qui devraient ravir Jean-Michel Aulas, le président de l’OL, fatigués des nombreuses critiques à l’égard de son équipe et de son staff après la prestation rhodanienne mercredi soir.