Girondins de Bordeaux: «Plus rien ne s'oppose à la vente», cette fois-ci, ça semble être la bonne

FOOTBALL Le club s’apprête à vivre une semaine très particulière…

Clément Carpentier

— 

Joseph DaGrosa a répondu aux questions des élus et des journalistes.
Joseph DaGrosa a répondu aux questions des élus et des journalistes. — Nicolas Tucat / AFP
  • Les Girondins de Bordeaux vont changer de propriétaire cette semaine.
  • Toutes les parties ont rendez-vous mardi dans un cabinet d’avocats à Paris.
  • Joe DaGrosa pourrait être accompagné de Frédéric Longuépée pour sa première contre le Zénit Saint-Pétersbourg.

C’est une semaine importante, même historique qui se profile pour les Girondins de Bordeaux. Ce mardi, les clés du propriétaire vont changer de mains. Après 19 ans à la tête du club, M6 va aller sa place aux fonds d’investissement américains, GACP et King Street. Si on est jamais à l’abri d’un rebondissement de dernière minute dans ce dossier, cette fois-ci, la vente va bien avoir lieu.

Pas de report du vote de la Métropole de prévu ou encore du closing comme, le 23 octobre dernier. Toutes les parties ont rendez-vous mardi dans un cabinet d’avocats à Paris pour acter officiellement la passation de pouvoir. Comme le laissait entendre Joe DaGrosa en début de semaine dans 20 Minutes, il « a maintenant tous les fonds nécessaires. La plupart des papiers ont été signés même si on doit encore s’occuper de certains détails. Mais, le processus sera rapide et concis le 6 novembre. »

Longuépée, lui aussi, présent jeudi ?

Les dernières inquiétudes se sont dissipées au fil des jours pour faire place maintenant à la sérénité après plus d’un an de négociations : « Aujourd’hui, plus rien de s’oppose à la vente des Girondins. Les fonds sont sur les comptes », glisse un proche du dossier. D’ailleurs en coulisse, on prépare l’arrivée des futurs propriétaires. Joe DaGrosa, le président de GACP, sera à Bordeaux dès mercredi. Jeudi midi, il tiendra une conférence de presse au Haillan avant d’assister à la rencontre de Ligue Europa entre les Girondins de Bordeaux et le Zénit Saint-Pétersbourg au Matmut Atlantique.

Sera-t-il accompagné du futur président du club, Frédéric Longuépée ? Pour l’instant, on ne sait toujours pas. Dans le camp, on affirme juste qu’il « veut quitter le comité d’organisation des JO de Paris 2024 da façon respectueuse et dans les règles » avant de prendre ses nouvelles fonctions au sein des Marine et Blanc.