Mauvais tournant: Deux ans de prison ferme pour Vincenzo Iaquinta, champion du monde 2006 avec l'Italie

FOOTBALL Pour des crimes liés à la possession d'armes avec des circonstances aggravantes mafieuses...

B.V.
— 
L'Italien Iaquinta en demi-finale du mondial 2006 face à Lahm et l'Allemagne
L'Italien Iaquinta en demi-finale du mondial 2006 face à Lahm et l'Allemagne — SIPA

L'ancien footballeur italien Vincenzo Iaquinta, champion du monde 2006, a été condamné mercredi à deux ans de prison ferme par un tribunal italien, pour des crimes liés à la possession d'armes avec des circonstances aggravantes mafieuses.

Le procureur avait requis une peine de six ans d'emprisonnement pour l'ex-attaquant de la Juventus Turin, 38 ans et 40 sélections, pour détention d'armes à feu et liens avec le groupe mafieux Ndrangheta dans le nord de l'Italie.

Par ailleurs, son père Guiseppe, un entrepreneur accusé d'affiliation à la Ndrangheta, a été condamné à 19 ans de prison.

En mai, le procès a impliqué, à des degrés divers, plus de 140 prévenus dont des mafieux et des hommes d'affaires. Ce coup de filet qualifié à l'époque d'historique avait eu lieu en 2015, dans le cadre d'une enquête coordonnée par le parquet de Bologne.