Real: «Cette équipe va aller crescendo», ose Lopetegui alors que son équipe s'est faite ouvrir (5-1) par le Barça

FOOTBALL Le contraire serait inquiétant...

A.L.G.
— 
Lopetegui lors du Clasico Barça-Real.
Lopetegui lors du Clasico Barça-Real. — GABRIEL BOUYS / AFP

Après la démonstration (5-1) du Barça face à un Real en pleine crise, Julen Lopetegui, le coach madrilène, marche sur une fine pellicule de verre avec, sous ses pieds, la case chômage qui lui ouvre grand les bras. Pourtant, l’ancien sélectionneur espagnol garde espoir. Faut dire qu’il ne lui reste plus que ça, le pauvre.

« Je suis triste, tout comme l’ensemble du vestiaire, mais j’ai encore la force (de continuer). Nous ne sommes qu’en octobre, c’est un coup dur mais j’ai la force de penser que tout est réversible et j’ai confiance dans ce groupe, a déclaré Lopetegui après la rencontre. Cette équipe va aller crescendo, elle a de quoi rester en course pour le reste de la saison. Je me sens triste mais assez fort pour continuer à diriger cette équipe. (…) Je ne suis pas celui qui prend les décisions. Je vous ai expliqué mon état d’esprit, ma confiance dans cette équipe et à partir de là, cela ne m’appartient pas. »

Son sort est désormais entre les mains du président Florentino Perez qui, lui aussi, doit espérer que cette équipe va aller crescendo. Mais sans Lopetegui, a priori.