Fraude fiscale: A qui le tour? James Rodriguez condamné par le fisc espagnol à payer 11 millions d'euros

FOOTBALL James Rodriguez rejoint la longue liste des joueurs épinglés par le fisc espagnol…

A.L.G. avec AFP

— 

James Rodriguez épinglé pour fraude fiscale.
James Rodriguez épinglé pour fraude fiscale. — MARCO BERTORELLO / AFP

C’est l’heure de passer à la caisse pour James Rodriguez. Le milieu de terrain colombien du Bayern de Munich va devoir s’acquitter de la somme 11,65 millions d’euros pour avoir fraudé le fisc en Espagne quand il jouait au Real Madrid, a affirmé jeudi le journal espagnol El Mundo.

Transféré au Real Madrid en provenance de Monaco pour 80 millions d’euros à la mi-2014, James avait fait sa déclaration fiscale en tant que non-résident. Mais selon El Mundo, le fisc a considéré qu’il aurait dû le faire comme résident, ce qui fait toute la différence.

Frauder le fisc, sport national en Espagne

Le joueur rejoindrait ainsi la longue liste des célébrités du foot ayant eu des démêlées avec le fisc espagnol (Ronaldo, Marcelo, Falcao, Di Maria, Messi, etc). Certains sont parvenus à des accords avec l’administration pour échapper aux poursuites judiciaires, comme Cristiano Ronaldo qui avait accepté le paiement de 18,8 millions d’euros et une peine de deux ans de prison qu’il n’aura pas à purger.

Lionel Messi, lui, n’avait pas évité le procès et avait été condamné en 2016 pour fraude fiscale​ à une amende de deux millions d’euros et une peine de 21 mois d’incarcération, qui avait ensuite été commuée ensuite en amende supplémentaire.