Fraude fiscale: Ronaldo aurait créé un trust à Jersey... avant de le dissoudre à la suite d'une enquête journalistique

FOOTBALL Le footballeur n'aurait pas déclaré au fisc espagnol le trust créé à Jersey en 2015...

A.L.G.

— 

Cristiano Ronaldo.
Cristiano Ronaldo. — Manu Fernandez/AP/SIPA

Alors qu’en Espagne la presse sportive annonce que le Real Madrid devrait très prochainement proposer à Cristiano Ronaldo une prolongation de contrat avec, bien évidemment, une belle revalorisation salariale à la clé, Mediapart publie de son côté des informations beaucoup moins réjouissantes pour la star portugaise.

Déjà épinglé, poursuivi et mis en examen par le fisc espagnol , qui le soupçonne d’avoir dissimulé 150 millions d’euros via le Panama, les îles Vierges britanniques, l’Irlande et la Suisse et évadé 14,8 millions d’euros d’impôts, le buteur madrilène n’en a pas fini avec la justice.

Le trust créé en 2015 a subitement été dissous

En effet, selon de nouveaux documents Football Leaks obtenus par le quotidien allemand Der Spiegel et analysés par le réseau European Investigative Collaborations (EIC) dont Mediapart fait partie, Ronaldo et ses associés auraient créé en 2015 un trust à Jersey sans en avertir le fisc espagnol. Si, d’un point de vue purement légal (la morale n’a plus sa place ici) détenir un trust, c’est-à-dire une structure juridique qui permet de transférer des actifs à un tiers de confiance, n’a rien de condamnable, ne pas le déclarer aux autorités fiscales l’est tout au contraire.

De plus, Mediapart révèle que ce trust aurait subitement été dissous le mardi 17 avril 2018, soit quelques jours seulement après que le footballeur a reçu les questions des journalistes de l’EIC sur le sujet. Pour finir, on apprend de ces mêmes sources que l’agent de CR7, Jorge Mendes, serait lui aussi dans l’œil de la justice.

L’Europe aux trousses du super-agent

Visé depuis cinq mois par « une procédure exceptionnelle » - un contrôle fiscal multilatéral mené conjointement par cinq pays européens (Portugal, Grande-Bretagne, Pays-Bas, Irlande et Espagne) pour faire la lumière sur les mouvements financiers de ses nombreuses sociétés-, Mendes a également été mis en examen en Espagne pour avoir organisé l’évasion fiscale de multiples stars du monde du foot (Ronaldo donc, mais aussi Falcao ou Mourinho). Il est loin le ballon rond…