Metz-Bordeaux: Qui l’eût cru? Les Girondins arrachent la Ligue Europa après une folle remontée

FOOTBALL Les Bordelais se sont imposés 4 à 0 à Metz lors de la dernière journée…

Clément Carpentier

— 

La joie des Girondins après leur qualification en Ligue Europa.
La joie des Girondins après leur qualification en Ligue Europa. — JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP
  • Les Girondins se sont qualifiés pour la Ligue Europa lors de la dernière journée de Ligue 1 de la saison.
  • Quinzièmes à la trêve, ils ont réalisé une deuxième partie de saison époustouflante.
  • Ils seront de retour sur les terrains dès le 26 juillet pour jouer cette coupe d’Europe.

Les planètes se sont enfin alignées pour les Girondins de Bordeaux. Et au meilleur des moments. Lors de l’ultime journée de cette saison de Ligue 1 2017/2018 ! Grâce à leur large victoire à Metz (4-0) et la défaite de l’OG Nice à Lyon (3-2), les Bordelais finissent à la 6e place (comme la saison dernière) et surtout empochent leur ticket pour la Ligue Europa. Au bout d’une saison à rebondissements, ils remplissent finalement l’objectif du club : être européen !

Pour ça, les Girondins ont dû virer un entraîneur (Jocelyn Gourvennec en janvier) et effectuer une phase retour de très haut niveau (11 victoires, 2 nuls et 6 défaites). Quinzièmes à la trêve, à quelques unités de la zone rouge, les joueurs de Gustavo Poyet ont réussi à redresser la barre malgré un petit passage à vide entre fin février et début avril. Pour le reste, ils ont enchaîné les victoires et réalisé le meilleur sprint final de la Ligue 1 (6 victoires lors des 7 derniers matchs).

L'entraîneur Gustavo Poyet et le président des Girondins, Stéphane Martin
L'entraîneur Gustavo Poyet et le président des Girondins, Stéphane Martin - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Enfin jouer la Ligue Europa à fond

Les Bordelais vont donc retrouver la Ligue Europa dès le mois de juillet comme il y a un peu moins d’un an. Mais cette fois-ci, ce sera encore plus tôt dans l’été puisqu’il y a une tour préliminaire de plus. Il faudra passer trois tours pour jouer la phase de poules. Il s’agira surtout pour eux d’effacer la très humiliante défaite de cette saison face aux Hongrois de Videoton. Les Girondins vont-ils enfin jouer cette Coupe d’Europe à fond ? C’est en tout cas ce qu’a annoncé Nicolas de Tavernost, le président du directoire de M6, (toujours), propriétaire du club :

Cette qualification à l’arraché risque de changer pas mal de choses au club. Sur le plan sportif, ça ne remet pas en cause le départ de la pépite brésilienne Malcom en revanche, Gustavo Poyet va devoir constituer un effectif qualitatif et peut-être plus large que prévu. Sur le plan financier, ce ticket pour la petite coupe d’Europe ne va pas rapporter beaucoup d’argent aux Marines et Blancs mais il pourrait relancer des investisseurs qui souhaitent racheter les Girondins… On le saura très vite !

>> A lire aussi : Metz-Bordeaux: Finir 6e de la Ligue 1 et européen, un cadeau empoisonné pour les Girondins?

>> A lire aussi : Equipe de France: Revenu de loin, Benoît Costil «croit dur comme fer» à la Coupe du monde

>> A lire aussi : Bordeaux-Toulouse: Inarrêtables, les Girondins s'offrent «une finale» pour l'Europe après leur victoire sur le Téfécé (4-2)