VIDEO. Nîmes: Vent de folie pour la remontée en Ligue 1... 500 mètres de queue pour acheter ses billets

FOOTBALL Faute de billetterie électronique, les guichets du Nîmes Olympique sont pris d’assaut avant le match qui pourrait être celui de la montée en Ligue 1, vendredi, contre le GFCO Ajaccio…

Jerome Diesnis

— 

Privés de Ligue 1 depuis 1992-1993, les supporters de Nîmes Olympique retrouveront l'élite avec quasi-certitude en cas de succès vendredi.
Privés de Ligue 1 depuis 1992-1993, les supporters de Nîmes Olympique retrouveront l'élite avec quasi-certitude en cas de succès vendredi. — Franck Lodi / Sipa

Ils sont des milliers depuis ce mercredi matin à faire la queue devant les guichets du stade des Costières. Nîmes accueille le GFCO Ajaccio vendredi avec, en cas de succès, la quasi-certitude d’accéder en Ligue 1 la saison prochaine. Les Nîmois comptent, à deux journées trois points d’avance sur l’autre club d’Ajaccio, l’ACA, et une différence de buts nettement favorable aux Gardois (+35 contre +19).

Pour ce match de la montée, la mobilisation est massive… et à l’ancienne. Pour des suspicions de fraudes, le système de billetterie électronique a été suspendu au cours du mois de mars. C’est donc devant les guichets que les supporters nîmois se massent pour obtenir l’un des sésames mis en vente, dans ce stade de 15.788 places assises.

Une affluence d’ordinaire décevante

Le Nîmes Olympique a également obtenu le feu vert de la Ligue de football professionnel à sa demande de dérogation pour l’ouverture exceptionnelle de la tribune ouest d’une capacité de 1.500 places, d’ordinaire fermée.

Malgré la très belle saison des Crocos, l’affluence au stade a été décevante cette saison. Seuls 8.106 spectateurs sont venus en moyenne soutenir leur équipe dans un stade des Costières qui n’est plus aux normes, et dont la dernière apparition en Ligue 1 remonte à la saison 1992-1993.

Des places déjà à la revente sur Internet

Le club, qui a choisi de ne pas limiter le nombre de billets par achat, fait face à l’ire d’une partie des supporters qui n’ont pas pu obtenir de place après plusieurs heures de queues. Des places pour le match (à des tarifs majorés) sont déjà en vente sur des sites spécialisés…