Alexis Sanchez et Arsène Wenger lors d'Arsenal-West Bromwich, le 25 septembre 2017.
Alexis Sanchez et Arsène Wenger lors d'Arsenal-West Bromwich, le 25 septembre 2017. — Alex James/JMP/Shutters/SIPA

FOOTBALL

Arsenal: «J'ai l'impression d'assister à mes propres funérailles », confesse Wenger après tous les hommages rendues

Arsène Wenger n'en finit plus de recevoir des hommages. Une sensation étrange pour lui, comme s'il était déjà mort...

Pour le premier match d’Arsenal depuis l’annonce du départ de Wenger à la fin de la saison, les gunners se sont tranquillement imposés 4-1 face à West Ham. Mais l’intérêt de la rencontre n’était pas dans le score fleuve au tableau d’affichage, mais bien dans les hommages rendus par le public, les journalistes et les anciens joueurs pour Arsène Wenger. Rien d’ostensible, cela attendra sans doute la dernière rencontre à domicile, le 6 mai face à Burnley.

Le principal intéressé s’est confié sur cette étrange atmosphère depuis l’annonce de son départ : « Je suis touché par tous les hommages. Je suis reconnaissant d’avoir eu cette expérience dans ce pays qui est spécial pour moi, où le foot est spécial, où la passion est spéciale. Je sais que je n’aurai plus jamais ça dans ma vie. Mais j’ai eu un peu le sentiment, aussi, d’assister vivant à mes funérailles, avec tous ces gens expliquant comment j’étais. Du coup, je n’ai plus besoin de mourir, maintenant », a-t-il dit en rigolant.

Avant d’annoncer un peu plus officiellement : « Plus sérieusement, je veux remercier tout le monde. Ce job est comme ça : on reçoit plus d’hommages qu’on ne le mérite, et plus de critiques, aussi… »

Et beaucoup d’articles également.