Lyon: L’histoire entre Clément Grenier et l’OL va (enfin) se conclure… Guingamp l'accueille avec «un énorme enthousiasme»

FOOTBALL A 27 ans, le milieu de terrain va tenter de se relancer à Guingamp, où le président Bertrand Desplat fonde beaucoup d’espoirs…

Jérémy Laugier

— 

Clément Grenier, ici lors de l'un de ses rares matchs sous le maillot lyonnais, en mars 2016 face à l'EAG de Moustapha Diallo,
Clément Grenier, ici lors de l'un de ses rares matchs sous le maillot lyonnais, en mars 2016 face à l'EAG de Moustapha Diallo, — Laurent Cipriani/AP/SIPA
  • A six mois de la fin de son contrat à l’OL, Clément Grenier va s’engager ce mercredi à Guingamp.
  • Une arrivée qui réjouit le club breton, même si le milieu de terrain n’a disputé que huit matchs professionnels à Lyon depuis l’été 2016.

L’histoire entre Clément Grenier et l’OL, qui dure depuis près de 16 ans, va officiellement s’achever ce mercredi. Arrivé en 2002 à Tola Vologe et passé pro en 2008, le milieu ardéchois a tout connu à Lyon, entre une Coupe de France (2012), une superbe saison 2012-2013 (7 buts et 5 passes décisives en L1), 5 sélections avec les Bleus, mais aussi une grave pubalgie et plus grand-chose depuis le Mondial 2014 qu’il a manqué sur blessure.

En trois ans et demi, Clément Grenier n’a ainsi cumulé que 38 matchs avec l’OL, toutes compétitions confondues, soit l’équivalent d’une seule saison pleine. Depuis l’été 2016, le milieu de terrain n’a même connu que 8 apparitions en pros sous le maillot lyonnais, ainsi qu’un prêt aux allures d’échec à l’AS Roma (6 matchs de janvier à juin 2017).

>> A lire aussi : Pourquoi ce n'est pas si insensé que ça de croire à un retour en grâce de Clément Grenier

« Les plus dubitatifs ne sont pas Guingampais »

Raillé par les supporters de l’OL, qui lui reprochent de s’accrocher jusqu’au bout à son salaire conséquent (320.000 euros brut par mois), le milieu relayeur a enfin décidé de quitter l’impasse dans laquelle il était à Lyon (passant après Aouar, Ndombele et Ferri), à cinq mois de la fin de son contrat. Il a choisi Guingamp, où il va s’engager pour un an et demi, « libéré de son contrat et arrivant libre » comme l’explique Bertrand Desplat au Télégramme.

« Je sais qu’à Guingamp, sa venue va créer un énorme enthousiasme. Les plus dubitatifs ne sont pas Guingampais. Le courant est très bien passé. Pour tout le club, ce n’est que du bonheur d’accueillir Clément », poursuit le président de l’EAG, qui indique « un accord de principe », avant une officialisation attendue ce mercredi.