Qatar 2022: Et si le Mondial était délocalisé en Amérique? La Fifa réfléchirait à cette éventualité

FOOTBALL La situation géopolitique au Qatar préoccupe la Fifa...

A.L.G.

— 

Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich
Sepp Blatter, le président de la Fifa, dévoile le nom du pays hôte de la Coupe du monde 2022, le Qatar, lors d'une cérémonie tenue le 2 décembre 2010 au siège de la Fifa à Zürich — Karim Jaafar AFP

« Bomba ! », « La bombe ! », voilà comment le média mexicain Record a annoncé lundi soir que la Fifa réfléchirait à délocaliser la Coupe du monde 2022, initialement prévue au Qatar, aux Etats-Unis, au Mexique et au Canada. A l’origine, ces trois pays s’étaient positionnés pour organiser conjointement le Mondial 2026.

La Fédération internationale de foot s’inquiète en effet de la situation géopolitique du Qatar​, isolé dans la région depuis que ses proches voisins ont cessé toutes relations diplomatiques avec lui. Toujours selon Record, le comité de candidature du trio USA-Mexique-Canada aurait déjà été sondé pour envisager l’éventualité d’une organisation avancée à 2022.

>> A lire aussi : Qatar 2022: Selon Mediapart, le FBI enquête sur un virement douteux d'un ancien membre de la Fifa

Extrêmement controversée, notamment en raison des soupçons de corruption qui pèsent sur la nomination du Qatar en tant que pays hôte de la Coupe du monde 2022, la 22e édition de la compétition ne sait donc toujours pas de quoi son avenir sera fait.