Serge Aurier lors de PSG-Monaco en finale de la Coupe de la Ligue, le 2 avril 2017 au Parc OL.
Serge Aurier lors de PSG-Monaco en finale de la Coupe de la Ligue, le 2 avril 2017 au Parc OL. — PDN/SIPA

FOOTBALL

PSG: «Je fais profil bas et je travaille», assure Aurier un an après le scandale sur Periscope

Le défenseur ivoirien s'est confié à Stade 2...

Cela faisait un bon moment qu’on n’avait pas entendu Serge Aurier dans les médias. Un an après le scandale sur Periscope, le défenseur du PSG a accordé un entretien à l’émission Stade 2, dimanche. « Je suis là, je fais profil bas et puis je travaille », a déclaré le joueur, moins en vue sportivement cette saison et qui peine à retrouver sa place face à la concurrence du Belge Thomas Meunier.

« Je suis quelqu’un qui a un gros mental. Il y a des choses qui se sont passées, ça continue et ça traîne parce que les gens veulent en parler, veulent peut-être me détruire. Je suis là, je fais profil bas et puis je travaille, j’essaye de rester moi-même », confie l’Ivoirien de 24 ans. Son avenir est-il encore au PSG ? « Je suis encore là. Pour l’instant, je suis Parisien et j’ai un contrat jusqu’en 2019. On verra bien », répond-il.

Il y a un peu plus d’un an, Serge Aurier avait été à l’origine d’une polémique après une vidéo diffusée sur Periscope. Il y qualifiait de « fiotte » son entraîneur de l’époque Laurent Blanc. En septembre, il a par ailleurs été condamné à deux mois de prison ferme pour une altercation avec la police, mais il a fait appel et sa peine est aménageable.

>> A lire aussi: Aurier «assume» ses erreurs et veut refaire un Periscope... avec la Coupe aux grandes oreilles

Sur le bord du terrain, le 12 mars dernier, l’ancien joueur de Toulouse avait surpris en mettant huit longues minutes à enfiler sa tenue pour remplacer Thomas Meunier, blessé lors de la victoire à Lorient (2-1). Il avait ensuite dédramatisé la séquence sur son compte Twitter.