Leicester-Séville: «Pour moi, c'est un tricheur», Nasri démonte Vardy après son carton rouge

FOOTBALL Il pensait que les joueurs anglais tenaient un peu mieux sur leurs jambes que ça...

N.C.
— 
Samir Nasri en colère après s'être fait expulser lors de Leicester-FC Séville  en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 14 mars 2017.
Samir Nasri en colère après s'être fait expulser lors de Leicester-FC Séville en 8e de finale retour de Ligue des champions, le 14 mars 2017. — Matt West/BPI/Shutterst/SIPA

Symbole de la difficile soirée passée par le FC Séville à Leicester, mardi, en 8e de finale retour de Ligue des champions (2-0), Samir Nasri ne digère pas. Expulsé pour un second carton après s’être un peu chauffé avec Jamie Vardy, l’ancien de Manchester City en veut beaucoup à l’attaquant anglais. Selon lui, ce dernier en a fait beaucoup trop.

>> A lire aussi: Nasri pète un câble, N'Zonzi rate un péno, Rami se troue... Sale soirée pour les Français de Séville

« Pour moi, c’est un tricheur. Parce que si c’était un joueur étranger, vous, la presse anglaise, diriez qu’il est un tricheur. C’en est un, a estimé Nasri dans des propos relayés par les médias britanniques. Je ne fais rien avec ma tête, je ne le touche pas et il tombe. Ton équipe mène 2-0 et va se qualifier, joue comme un homme. Tu as de la qualité, tu es un joueur international, tu n’as pas besoin de faire ça. Juste, joue quoi. Mais j’aurais dû être plus intelligent. »

Evidemment, l’intéressé ne pense pas exactement de la même façon. Après la rencontre, il avait refusé d’admettre qu’il s’étaitjeté au sol volontairement. « Je ne suis pas un tricheur et ne l’ai jamais été. C’est tout ce que j’ai à dire », a-t-il assuré. Son club l’a également soutenu, réfutant « totalement toute allégation qui porte atteinte à l’intégrité professionnelle de Jamie ou de l’un de ses joueurs ».