Crash d'avion en Colombie: Le troisième gardien qui devait voyager avec l'équipe annonce sa retraite

FOOTBALL Nivaldo s'était mis d'accord avec le staff technique de Chapecoense pour ne pas faire le voyage...

J.L.

— 

Nivaldo ne rejouera plus pour Chapecoense
Nivaldo ne rejouera plus pour Chapecoense — Capture d'écran/Twitter

Il s’appelle José Nivaldo Martins Constante, et c’est le gardien historique du club de Chapecoense, qu’il avait rejoint il y a une dizaine d’années quand ce dernier végétait en quatrième division brésilienne. Mais Nivaldo a vieilli, il a progressivement perdu sa place, et il ne figurait pas parmi les joueurs retenus par le staff pour retrouver l’Atletico Nacional en finale de la Copa Sudamericana à Medellin. Il aurait dû, mais par respect pour son importance passée et ses états de service, il a eu le droit de rester à la maison, pour préparer en grande pompe son jubilé, un 300e match dans les cages du club contre l’Atletico Mineiro en championnat.

« Tout arrive pour une raison dans la vie, a expliqué le gaçon en pleurs aux médias. Je n’ai pas fait le voyage à Palmeiras pour préparer ce dernier match, et comme l’équipe n’est pas repassée par Chapeco, je n’ai pas fait partie de la délégation qui s’est envolée pour Medellin ». Nivaldo a évidemment annoncé sa retraite, après que presque tous ses coéquipiers ont trouvé la mort dans le crash du vol CP 2933 en Colombie.

Il n’est pas le seul gardien de l’équipe première à avoir survécu, puisque Marcelo Broeck avait eu le droit de rester chez lui pour fêter son anniversaire, tandis que Jackson fait lui partie des rescapés, même s’il a été amputé d’une jambe peu après l’accident. Le gardien titulaire a lui aussi survécu au crash dans un premier temps, avant de décéder à son arrivée à l’hôpital.