Crash d'avion en Colombie: Le gardien survivant de Chapecoense amputé d'une jambe

FOOTBALL Jackson Ragnar Follman, quatrième gardien de l'équipe brésilienne, a dû être amputé de la jambe droite

J.L. avec AFP

— 

Les secours évacuent les corps sans vie des passagers du vol qui s'est écrasé près de Medellin.
Les secours évacuent les corps sans vie des passagers du vol qui s'est écrasé près de Medellin. — Luis Benavides/AP/SIPA

«On s'attend à ce que tous puissent survivre à l'accident». Lors d'une conférence de presse imporvisée sur la pelouse du stade de Chapecoense, un représentant du club a donné des nouvelles des miraculés après le crash d'avion qui a coûté la vie à 71 personnes aux abords de Medellin, dont une grande partie de l'équipe brésilienne qui se rendait en Colombie pour disputer la finale de la Copa Sudamericana.

Le cas le plus critique est celui de Jackson Follman, le quatrième gardien, présent dans l'appareil car le troisième gardien habituel avait été dispensé du déplacement en raison de son anniversaire. Le jeune homme a dû être amputé de la jambe droite, mais ses jours ne sont plus en danger, pas plus a priori que ceux du défenseur Neto, retrouvé vivant plusieurs heures après le crash alors que les recherches étaient sur le point de cesser.  Alan Ruschel, sauvé le premier, «a été transféré dans un autre hôpital pour des examens complémentaires» mais il a été opéré avec succès tandis que le journaliste Rafael Hanzen «se porte bien», selon le dernier bilan médical. 

>> A lire aussi: Crash d'avion: De Rodez aux Iles Féroé, le football français a connu de grosses frayeurs aériennes

Selon plusieurs médias locaux, l'hôtesse de l'air aui a également survécu ne souffrirait que de blessures superficielles et aurait déjà pu témoigner des circonstances du drame, sans donner de cause précise à l'accident. 

 

 

Lateral Alan Ruschel publicou vídeo antes de vôo a Chapecoense

Une vidéo publiée par Jogo Extra (@jogo_extra) le 29 Nov. 2016 à 2h50 PST