PSG-OM: «C’est quoi ça? Il dit que je suis mal?» Quand Verratti s'énerve d'être remplacé par Emery

FOOTBALL L'Italien n'a pas compris la décision de son entraîneur...

Romain Baheux

— 

Marco Verratti et le Marseillais Zambo Anguissa au Parc des Princes, le 23 octobre 2016.
Marco Verratti et le Marseillais Zambo Anguissa au Parc des Princes, le 23 octobre 2016. — MIGUEL MEDINA / AFP

Au Parc des Princes,

On a connu pire acte de défiance et cela ne veut pas forcément dire que les deux hommes s’éviteront soigneusement au Camp des Loges dans les jours à venir. Mais la sortie de Marco Verratti juste avant l’heure de jeu de ce soporifique PSG-OM (0-0) n'a pas été du goût de l’Italien, qui ne s’est pas gêné de critiquer son entraîneur Unai Emery à quelques mètres d’une caméra de Canal Plus.

« C’est quoi ça ? Je suis mal ? Il dit que je suis mal ? », s’emporte le milieu de terrain en s’adressant à ses partenaires sur le banc de touche. Si Maxwell « n’a rien vu », Thiago Motta n’a pas manqué une miette de la scène depuis la pelouse et est venu apporter une version diplomatique de la chose aux médias.

>> A lire aussi : PSG-OM: Zéro tir tenté par Marseille, une première en Ligue 1 depuis 10 ans (au moins)

« Marco est comme tous les autres joueurs. Il n’est pas content quand il sort, mais ça n’est pas contre le coach, l’équipe ou les supporters, mais parce qu’il n’est plus sur le terrain. Ça n’est pas important. » Ah bon ? Un peu plus tôt, le destinataire des critiques a autrement théorisé la chose.

Emery : « C’est du caractère, c’est bon »

« Je fais ce que je pense être le mieux pour l’équipe. Je préfère un joueur qui s’énerve parce qu’il veut jouer, qu’un joueur qui ne veut pas rentrer, souligne Unai Emery. C’est normal, c’est du caractère et c’est bon. » Reste à voir si l’Italien, loin d’être transcendant ces derniers temps, sera stimulé par la chose. Ou en voudra juste à son entraîneur.