PSG: Il y a une «une vraie volonté de la direction» pour un retour des Ultras au Parc des Princes

FOOTBALL Une réunion entre les deux parties a eu lieu ce jeudi après-midi…

Nicolas Camus
— 
Des supporters du PSG lors de la finale de la Ligue des champions féminines entre Pars et Francfort, le 14 mai 2015 à Berlin.
Des supporters du PSG lors de la finale de la Ligue des champions féminines entre Pars et Francfort, le 14 mai 2015 à Berlin. — SPORTSVISION/SIPA

Rien n’est fait et le processus sera long, mais le retour des Ultras du PSG au Parc des Princes est bien lancé. Une réunion a eu lieu jeudi en fin d’après-midi entre la direction du club parisien et des représentants des supporters. C’était la première fois depuis 2010 et l’époque du « Plan Leproux » que les deux parties se réunissaient.

>> A lire aussi: Les ultras de retour au Parc des Princes? Voilà pourquoi il faut y croire

« C’était une prise de contact. L’idée pour la direction, dans un premier temps, était de nous montrer qu’il y a une vraie volonté de sa part, raconte James, le porte-parole de l’Adajis (Association de défense et d’assistance juridique des supporters), présent à la réunion. On nous l’a dit très clairement, sans ambiguïté. C’est Jean-Claude Blanc qui a pris le dossier en main, c’est très bien. »

Le directeur général délégué du PSG a fait savoir aux supporters que le club a entamé des démarches vis-à-vis des pouvoirs publics. La prochaine étape du processus sera en effet de se mettre d’accord avec la préfecture quant aux questions de sécurité. « Cela va être le fil conducteur de nos discussions, le fait que les gens puissent aller au Parc tranquillement, relève James. On est maintenant dans un cadre apaisé. On ne veut plus ressasser le passé. Tout le monde a bien conscience de ce qui s’est passé, maintenant on est d’accord sur ce qui serait bon pour le PSG. »

« C’est un dossier compliqué, mais aujourd’hui il n’y a pas de blocage »

Aucune date n’a encore été prévue pour une prochaine entrevue. Tout dépendra du point de vue des pouvoirs publics sur la question. « C’est un dossier compliqué, mais aujourd’hui il n’y a pas de blocage », résume le représentant de l’Adajis.

Même si le club, cité par Le Parisien, a indiqué qu’il était « trop tôt pour deviner l’issue de ce dossier », le dialogue semble bel et bien renoué. Voilà qui fera plaisir aux joueurs, qui réclament de plus en plus ouvertement de revoir leurs supporters historiques dans les tribunes pour mettre l’ambiance.