PSG: Ça devient vraiment inquiétant pour Ben Arfa, toujours pas convoqué par Emery

FOOTBALL Et le coach espagnol sert invariablement la même explication...

N.C.

— 

Hatem Ben Arfa dans les tribunes lors de PSG-Arsenal, le 13 septembre 2016.
Hatem Ben Arfa dans les tribunes lors de PSG-Arsenal, le 13 septembre 2016. — JOHN SPENCER/SIPA

Les matchs défilent et le mystère autour de Hatem Ben Arfa s’épaissit. La recrue phare de l’été du PSG  ne foulera pas la pelouse du Parc, mardi, face à Dijon. « Il n’est pas dans le groupe », a fait savoir Unai Emery ce lundi en conférence de presse. Comme mardi dernier contre Arsenal et vendredi pour la rencontre à Caen. La raison évoquée est toujours la même : « C’est une décision sportive uniquement, je prends les joueurs qui sont prêts pour le match », répète en boucle le coach espagnol.

>> A lire aussi: Unai Emery doit encore se poser beaucoup de questions

Encore une fois, on n’en saura pas plus. Pourtant, les confrères présents au Camp des Loges ont tout essayé. D’abord en mode « OK, il n’est pas dans le groupe, mais vous devez avoir une stratégie pour le remettre au niveau non ? ». Et bien apparemment non. « Nous pensons match par match, se borne à répondre Emery. J’ai préparé l’équipe la meilleure pour ce match. »

On remet ça quelques instants plus tard avec une question sur le contenu de ses entraînements. Mais qu’est-ce qui fait qu’il n’est pas au niveau, vraiment ? « C’est un joueur comme un autre. Les joueurs dans le groupe aujourd’hui sont les meilleurs pour le match de demain. » On croit avoir déjà entendu ça quelque part

Pas sûr que cette question se règle un jour…

Allez, un dernier essai pour la route, quand même. « Jesé n’a pas été très bon pour l’instant, mais il est là et il joue. Il est meilleur que Ben Arfa, donc ? » Bon, là on n’a pas tout compris à la réponse, mais elle ne concernait pas HBA, ça, on en est sûr. Après tout, Unai Emery n’est pas obligé d’expliquer ses choix. Mais difficile de s’empêcher de penser qu’il y a autre chose qu’une question de niveau. Les deux hommes n’ont pas l’air de se comprendre et ce n’est sûrement pas près de se régler.