Euro 2016: Les deux Anglais gravement blessés à Marseille toujours dans le coma

VIOLENCES Ils sont dans «un état stable»...

20 Minutes avec AFP

— 

Des violences entre supporters à marseille avant le match de l'Euro Angleterre-Russie, le 11 juin 2016.
Des violences entre supporters à marseille avant le match de l'Euro Angleterre-Russie, le 11 juin 2016. — Darko Bandic/AP/SIPA

Les deux Anglais grièvement blessés dans les violents incidents qui avaient éclaté à Marseille (sud-est) en marge du match de l'Euro 2016 Angleterre-Russie le 11 juin, étaient toujours mardi dans le coma, «dans un état stable», a-t-on appris de source proche du dossier. Au total, les violences qui ont débuté dans la nuit du jeudi au vendredi 10 juin, puis se sont poursuivies le vendredi avant de culminer le samedi du match, avaient fait 35 blessés, en grande majorité britanniques.

«Nous recherchons toujours les auteurs de ces faits qualifiés de tentatives d'assassinat»

«Nous recherchons toujours les auteurs de ces faits qualifiés de tentatives d'assassinat», avait précisé la semaine dernière le procureur de Marseille Brice Robin, ajoutant qu'une information judiciaire serait ouverte au bout de deux semaines, si l'enquête de flagrance, menée par le parquet, ne permettait pas de les interpeller.

>> A lire aussi : Euro 2016: Non, Ukraine-Pologne ne sera pas forcément un carnage entre supporters

Les affrontements ont été «en grande partie provoqués par des supporters de nationalité russe, particulièrement violents, qui ont voulu démontrer leur suprématie sur les supporters anglais», avait assuré M. Robin.