Euro 2016: Slovaquie qualifiée, Hongrie et Turquie en ballotage, Ukraine en barrages

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir sur la dernière journée des éliminatoires…

B.V. avec AFP
— 
Le Slovaque Marek Hamsik, le 12 octobre 2015
Le Slovaque Marek Hamsik, le 12 octobre 2015 — AFP

Voilà, les éliminatoires de l’Euro sont presque terminés et l’on connait quasiment tous les qualifiés. Au matin des derniers matchs, 20minutes vous fait rapidement le point sur ce qu’il faut retenir de la soirée de lundi.

La Slovaquie pour une première

La Russie a réussi son opération redressement avec une qualification pour l'Euro 2016 acquise lundi, bonheur partagé par la Slovaquie. C'est la première fois que la Slovaquie, depuis sa partition avec la République tchèque, se qualifie pour un Euro.

La Russie était en perdition totale avec Fabio Capello à sa tête. Leonid Sloutski, l'entraîneur du CSKA Moscou, nommé une fois l'Italien limogé, n'a pas failli à sa réputation de « Mourinho russe ». Une élimination aurait fait désordre alors que le pays doit accueillir le Mondial en 2018. Les Russes ont battu le Monténégro 2 à 0 et terminent deuxièmes derrière l'Autriche, déjà qualifiée.

C'est avec un succès dans un match animé au Luxembourg (4-2) que la Slovaquie se qualifie pour la première fois de son histoire, depuis la partition avec la République tchèque, pour un Championnat d'Europe des nations.

Le 10/10 de l’Angleterre rend Hodgson très « fier »

Le sélectionneur Roy Hodgson a avoué sa fierté d'avoir conduit l'Angleterre à dix victoires en autant de matches de qualifications à l'Euro 2016, après les succès de l'équipe aux Trois Lions lundi en Lituanie (3-0).

« C'est un exploit. Je suis très fier des performances de mes joueurs. Ce soir, je pense que nous étions excellents, en particulier en première période », a commenté Roy Hodgson, premier technicien à diriger une sélection anglaise n'ayant perdu aucun point en qualifications.

Ukraine et Suède en barrages

L'Espagne, déjà qualifiée pour l'Euro-2016, a tenu son rang de double championne d'Europe en titre lundi en Ukraine (1-0) et conclu en beauté sa campagne de qualifications malgré un onze très remanié, ce qui obligera les Ukrainiens à disputer les barrages mi-novembre.

Grâce à un but de Mario Gaspar (22e) et plusieurs parades du gardien David De Gea, les Espagnols ont parachevé un presque sans-faute (27 pts sur 30 possibles) dans le groupe C, qu'ils terminent à la première place devant la Slovaquie, également qualifiée.

L'Ukraine, qui a raté la possibilité de briguer un billet direct en tant que meilleur troisième, doit se contenter d'une place de barragiste, tout comme la Suède de Zlatan Ibrahimovic. Malgré sa victoire sur la Moldavie (2-0), avec notamment un but de son colosse à catogan, elle s'est réveillée trop tard dans ces éliminatoires et devra passer par les barrages. La star du PSG connaîtra son adversaire au tirage au sort ce dimanche.

Meilleur troisième, on saura mardi soir

Il faut attendre mardi soir et le classement final du groupe A dans les éliminatoires de l'Euro-2016 pour savoir qui de la Turquie ou la Hongrie (groupe F) finira meilleur 3e, et donc qualifié directement comme les premiers et deuxièmes de chaque poule.

Le calcul du meilleur troisième, tous groupes confondus, s'obtient en retranchant les points obtenus par les troisièmes face aux équipes classées sixièmes de leurs poules respectives (sauf dans le cas du groupe I, à cinq équipes).

Pour l'heure, la Hongrie a terminé 3e du groupe F, et après ce calcul possède 15 points. Mardi, lors de la dernière soirée de qualification directe, il existe un cas de figure où la Turquie, si elle termine 3e du groupe A, atteint la barre des 16 points (une fois retranchés les points gagnés contre le 6e).

18 des 24 qualifiés sont connus

Avec la Russie et la Slovaquie qualifiées lundi, on connaît désormais 18, en comptant la France hôte, des 24 pays qui disputeront l'Euro-2016 (10 juin-10 juillet). Six accessits sont encore à prendre. Deux seront attribués mardi, dernière soirée des qualifications directes. Les deux premiers de chaque groupe, ainsi que le meilleur troisième des neuf groupes compris se qualifient. Les huit autres deuxièmes se disputeront les quatre derniers billets en barrages les 12, 13, 14 novembre (aller) et 15, 16, 17 novembre (retour).

Le tirage au sort des barrages aura lieu le 18 octobre, avec quatre têtes de série désignées par les coefficients nationaux de l'UEFA.

Les qualifiés : Albanie, l'Allemagne, l'Angleterre, l'Autriche, la Belgique, l'Espagne (double tenante du titre), la France (pays-hôte), l'Irlande du Nord, l'Islande, l'Italie, le Pays de Galles, la Pologne, le Portugal, la République Tchèque, la Russie, la Roumanie, la Slovaquie et la Suisse