OL: Malgré son nouveau contrat, Alexandre Lacazette n’est pas le Lyonnais le mieux payé

FOOTBALL C’est Mathieu Valbuena…

B.V.
— 
Alexandre Lacazette et Aldo Kalulu ne sont pas parvenus à forcer le verrou espagnol.
Alexandre Lacazette et Aldo Kalulu ne sont pas parvenus à forcer le verrou espagnol. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

C’est une affaire qui a compliqué le début de saison de l’Olympique Lyonnais. A la veille du match face à Valence, l’attaquant Alexandre Lacazette a donné à L’Equipe une interview dans laquelle il expliquait tout son mal-être après avoir passé l’été à négocier son nouveau contrat. Le Parisien dévoile ce jeudi les contours de ce contrat dans un article intitulé « la vérité sur les salaires des stars lyonnaises ».

Une prime mensuelle pour Valbuena

Il y est notamment précisé que Lacazette touche un peu plus que ce qui était originellement prévu (4,8 millions d’euros brut par an contre 4,2 évoqués dans l’offre rendue publique – au grand dam de Lacazette – par l’OL), et sans condition sur la présence de l’attaquant à l’Euro 2016, condition pourtant sine qua non au début des négociations. Jean-Michel Aulas, président lyonnais, avait alors donné son accord à Lacazette d’en faire le joueur le mieux payé du club.

Problème : c’était avant que « JMA » ne s’intéresse à Mathieu Valbuena et son énorme salaire russe. Pour rapatrier le milieu offensif sans vexer son attaquant vedette, le président de l’OL a calqué le salaire mensuel du deuxième sur le premier (330.000 euros mensuels contre 320.000) mais a offert à Valbuena une prime annuelle d’1,8 million d’euros, contre trois fois moins à Lacazette. Du coup, Valbuena touche effectivement plus en fin de saison (6 millions brut contre 4,8) mais l’engagement initial envers Alexandre Lacazette a grosso modo été respecté.