OL-Valence: Lyon déjà éliminé? «Il n'y a rien d'impossible» répond Jallet

FOOTBALL Les hommes de Jean-Michel Aulas sont tout de même en mauvaise posture...

A.M. avec AFP
— 
Le défenseur de l'OL Christophe Jallet, le 29 septembre 2015, contre Valence.
Le défenseur de l'OL Christophe Jallet, le 29 septembre 2015, contre Valence. — Laurent Cipriani/AP/SIPA

C’est mort, ou presque. Battu par Valence mardi soir (0-1), Lyon espère encore au miracle, même si l’OL est désormais dernier de sa poule. « Ce résultat nous contraint à aller chercher ces points perdus à l’extérieur. C’est un handicap certain de perdre à domicile dans cette compétition mais si nous produisons à nouveau ce type de performance, nous aurons des résultats », promet l’entraîneur, Hubert Fournier.

« Il n’y a rien d’impossible »

Le message est également passé chez ses joueurs, pas encore prêts à faire une croix sur la qualification. « Il n’y a rien d’impossible, assure le défenseur Christophe Jallet. Nous avons montré que nous pouvions bousculer des équipes telles que Valence. Le prochain match sur le terrain du Zenit (Saint-Pétersbourg) sera très important. Il faudra s’y rendre avec une forte mobilisation et une grosse envie, comme face à Valence, de l’espoir aussi. Si nous mettons les mêmes arguments que contre les Valencians, à un moment donné nous serons forcément récompensés ». L’espoir fait vivre.