Revivez la défaite de l'OL à Lille

FOOTBALL L'OL peut prendre le large en tête du championnat...

R.B.

— 

Alexandre Lacazette lors du match entre Lyon et Caen le 12 décembre 2014.
Alexandre Lacazette lors du match entre Lyon et Caen le 12 décembre 2014. — Pascal Fayolle/SIPA

LOSC-OL: 2-1

Buts: Gueye (56e), Lopes (60e) ; Tolisso (3e)

17h54: Allez, merci d'avoir suivi cette rencontre en notre compagnie. Je vous propose d'enchaîner sur France-Galles. Bonne soirée et à bientôt.

17h52: L'un des actionnaires se frise.

17h51: En cas de victoire parisienne demain à Monaco, les hommes de Laurent Blanc reprendraient la tête du championnat.

17h50: ET C'EST FINI. L'OL S'INCLINE SUR LA PELOUSE DU LOSC.

90e+2: Lille joue la montre...

90e+1: Et la claquette d'Enyeama sur la frappe de Jallet. Du très très joli.

90e: Sortie d'Origi sous les sifflets. Belle ambiance au stade Pierre-Mauroy.

89e: Ouille, le crampon d'Enyeama dans le bas-ventre de Kjaer. J'ai très mal pour lui.

88e: Allez les Lyonnais, arrachez au moins un nul. Histoire de garder un bon souvenir du Nord.

86e: Bonne politique RH.

84e: On va donc partir sur une journée de championnat où l'OL et l'OM vont se faire taper. Allô, Laurent Blanc?

82e: Gonalons sort pour laisser sa place à Njie. Oui, on joue l'attaque côté lyonnais.

81e: Origi ne trouverait pas l'eau dans la fontaine. Mais comment il ne la cadre pas celle là...

79e: Lacazette reste au sol après un contact avec Béria mais non, rien du tout...

77e: Ah, ah, le public lillois qui pousse un grand cri sur la remise poitrine de Jallet pour Lopes.

75e: Bureau des comparaisons, j'écoute.

72e: ET L'ARRET DE LOPES SUR CETTE FRAPPE DE DELAPLACE. Mais qu'est qu'on vibre.

72e: Techniquement parlant, ça devient n'importe quoi mais c'est très plaisant à suivre.

71e: Et la parade d'Enyeama. Bel arrêt du gardien lillois.

69e: Lille est en train de manger Lyon au milieu. L'OL est dans le dur.

68e: On te voit te retenir de jubiler au micro de Canal René Girard.

66e: Lyon fait entrer Malbranque et Gourcuff. Un vieux et un mec dont le corps est vieux. Ca va, je plaisante.

65e: Je vous offre le pion du petit Ronny.

63e: Il fait la gueule JM Aulas...

60e: ET LE BUT DE RONNY LOPES POUR LE LOSC. QUELLE FOLIE.

58e: Bien joué les Lyonnais. Dominer autant pendant une première période pour rater son entame de seconde mi-temps.

56e: ET LE BUT DU LOSC SIGNE GUEYE.

52e: On attend votre avis sur le sujet.

49e: Vous pouvez vous recoucher, Lille fait de nouveau n'importe quoi.

48e: Superbe retour de Bédimo. Paulo Maldini.

47e: OH LA BELLE OCCASE LILLOISE. Origi repris alors qu'il allait aligner Lopes.

46e: ON REPART.

16h46: C'EST LA PAUSE. LES LILLOIS SONT SIFFLES PAR LEUR PUBLIC, L'OL DEROULE.

43e: Très mal joué ce contre de Ghezzal. Fékir était tout seul à gauche...

42e: Très joli sur cette photo.

40e: Et Ryan met un coup de pompe dans une bouteille d'eau de rage.

39e: Sanction de Girard qui sort Mendes pour faire entrer Delaplace. On tente une réorganisation.

36e: J'espère qu'Eden Hazard ne va pas avoir l'idée de regarder ce match. Ca lui ferait trop de mal.

33e: Interrogé sur Canal, l'adjoint de Fournier dit qu'en gros, ça serait bien d'en foutre un deuxième tant que Lille est à la rue.

31e: OUILLE, le choc Tolisso-Corchia. Le genou du Lillois dans le dos du Lyonnais...

29e: Lille n'arrive vraiment pas à réagir. Si Lyon ne déconne pas, ça sent quand même le déplacement très bien négocié.

27e: Vite, un autre tweet président.

25e: Mais oui, Jean-Raymond Legrand dans les tribunes du stade. Il est là l'ancien président de VA.

23e: Etre champion de France avec Bako Koné, ça serait quand même exceptionnel.

21e: Cinq points sur le PSG, c'est quand même vraiment pas mal. Sachant que Paris se coltine un déplacement à Monaco dimanche.

19e: Au fait, Nabil Fékir a dit qu'il avait choisi entre la France et l'Algérie. Mais sans préciser quoi par contre.

17e: Toujours pas de "Girard démission" ? Vous me décevez.

15e: On ne voit pas le ballon côté lillois. Les pauvres.

13e: Grande forme Rachid Ghezzal pour l'instant. Regardez le genre de gourmandises qu'il est capable de réaliser.

11e: Je veux bien que vous soyez au-dessus les Lyonnais mais essayez quand même de surveiller Lopes, sans doute le meilleur Lillois.

9e: Coco Tolisso, échauffé par son but, se prend pour Juni mais fout son coup franc au-dessus. Jetez lui un seau d'eau, faut calmer le gamin.

7e: Bédimo enchaîne les débordements. Grosse activité du Camerounais. Le Losc galère.

6e: Ca s'annonce compliqué pour vous ce match hein?

4e: Une-deux, corner et boum, but. C'est simple le foot parfois.

3e: ET LE BUT DE TOLISSO. MAIS QUELLE ENTAME.

1ere: GOOOOOOOOO.

15h59: Yoann Gourcuff sur le banc pour analyser le jeu de son équipe. L'un de ses meilleurs postes.

15h56: Lille qui joue le maintien dans son nouveau stade, c'est quand même du grand art. Bien joué les gars.

15h52: A l'aller, l'ami Lacazette avait fait l'amour à la défense lilloise. Vous êtes prévenus les gars.

15h49: Et celle du Losc. Avec du Lopes en 10, merci René Girard.

15h48: Tout de suite, je vous envoie les compos. D'abord celle de l'OL.

15h47: BONJOUR TOUT LE MONDE. Et bienvenue pour ce Lille-OL.

L'OM? Tapé à la maison par Caen au terme d'un match incroyable vendredi soir (2-3). Le PSG? Contraint à un déplacement compliqué dimanche sur la pelouse de Monaco, excellent en Ligue des champions contre Arsenal cette semaine. Soyons clairs, l'OL a une bonne chance de prendre ses distances sur ses rivaux dans la course au titre de champion samedi. En déplacement à Lille, Alexandre Lacazette et ses potes se frottent à des Nordistes moribonds et désormais tournés vers la lutte pour le maintien. Moins séduisant en 2015, Lyon doit continuer d'assurer l'essentiel pour continuer d'enchanter son président Jean-Michel Aulas, déchaîné sur Twitter cette semaine.

>> Pour assister à une nouvelle représentation du duo Fékir-Lacazette, c'est par ici à partir de 15h45.