Tour de France 2018: Agriculteurs en colère, gendarmerie, gaz lacrymogènes... La 16e étape du Tour neutralisée

CYCLISME Les gendarmes sont intervenus et ont aspergé les agriculteurs… Et les coureurs…

A.L.G.

— 

Pas contents, pas contents.
Pas contents, pas contents. — Jeff PACHOUD / AFP

Après une pause lundi, le Tour de France a repris ses droits avec la 16e étape entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon. Enfin, presque… En effet, quelques kilomètres après le départ, les coureurs ont eu la (mauvaise) surprise de croiser la route d’agriculteurs en colère. Des agriculteurs qui ont bloqué la route avec des bottes de paille et neutralisé la course.

Selon les informations données par France Télévision, les forces de l’ordre ont alors débarqué pour tenter de disperser les mécontents aux moyens de gaz lacrymogènes.

Victimes collatérales de cette opposition, certains coureurs ont reçu du gaz dans les yeux et ont dû se servir de collyre pour faire passer la douleur. La course a finalement pu reprendre après plusieurs minutes d’interruption.