Japon - Costa Rica : Quelle surprise ! Les Ticos de Keylor Navas matent les Japonais et se relancent… Revivez le match en direct

Football Ecrasé par l’Espagne d’entrée (0-7), le Costa Rica a réagi en dominant le Japon (1-0) ce dimanche lors de la deuxième journée de poules de cette Coupe du monde 2022

Nicolas Stival
— 
Fuller a enflammé le Costa Rica et glacé le Japon en ouvrant la marque ce dimanche à Al-Rayyan.
Fuller a enflammé le Costa Rica et glacé le Japon en ouvrant la marque ce dimanche à Al-Rayyan. — Philip Fong / AFP

L’ESSENTIEL

  • Le Costa Rica a battu le Japon (1-0) lors de la deuxième journée du groupe E de la Coupe du monde, au stade Ahmad bin Ali d’Al-Rayyan.
  • Les Japonais abordaient pourtant cette rencontre en position de force, après leur incroyable succès contre l’Allemagne (2-1) en ouverture, alors que les Ticos avaient coulé face à l’Espagne (7-0).
  • Tout se jouera à la dernière journée jeudi pour la qualification en 8es de finale, avec Costa Rica - Allemagne et Japon - Espagne. Mais d’ici là, la Mannschaft tentera de se relancer face à la Roja, ce dimanche soir (20 heures).







13h05 : Allez je vous laisse après ce petit match mais cette grande sensation

On se retrouve sur le live général de la Coupe du monde, et sur celui de Belgique - Maroc (14 heures). Big bisous !!!



12h59 : Tout est relancé dans ce groupe E, avant l'Espagne - Allemagne de ce dimanche soir (20 heures)

La dernière journée, jeudi, opposera le Japon à l'Espagne et le Costa Rica à l'Allemagne.

12h55 : Une frappe cadrée, un but !

Bravo malgré tout aux Ticos, qui ont su se ressaisir après le naufrage contre l'Espagne (7-0). Vainqueurs lors du premier match de l'Allemagne (2-1), les Japonais tombent de très haut.

12h54 : C'EST FINI !!! Le Costa Rica se relance au détriment du Japon
90e+5 : La star absolue Joel Campbell est remplacée par le bien plus défensif Daniel Chacon

Le pays le plus vert de la planète a décidé de bétonner.

90e+3 : Les Japonais n'y arrivent pas ! Et Endo prend un carton jaune pour une faute pleine d'amertume sur un Costaricain qui partait en contre
6 MINUTES D'ARRET DE JEU
88e : L'ARRET DE NAVAS !!!

Splendide parade sur une frappe de près de Kamada !!! La réaction d'un grand champion après le naufrage espagnol !!!

87e : Bien sûr, on peut dire que les Ticos ont marqué contre le cours du jeu. Mais ils auraient pu obtenir un penalty un peu plus tôt et surtout, les Japonais sont certes meilleurs techniquement, mais très, très peu dangereux

Voici le but de Fuller.



84e : Carton jaune pour Ikatura, alors que le Monégasque Minamino fait son apparition pour tenter de dynamiser l'attaque japonaise
But de Keysher Fuller après une succession d'erreurs de la défense japonaise !

Le défenseur des Ticos enroule un ballon que Shuichi Gonda, si brillant face à l'Allemagne, laisse filer entre les gants !

81e : BUT POUR LE COSTA RICA !!!!
79e : Mais est-ce que ça n'accélèrerait pas un peu là ?

Pas la première fois qu'il faut attendre le dernier quart d'heure pour vibrer un peu dans cette Coupe du monde.

74e : Y a pas penalty là pour le Costa Rica, avec ce tirage de maillot d’Endo sur Waston en pleine surface ? L’Argentin Paredes en a récupéré un pour moins que ça

Ben non. Même pas de recours au VAR.

72e : Le coup franc ne donne absolument rien, encore une fois. Direct dans le mur
70e : Oh le simple jaune pour Calvo !

A peine entré, Ito ridiculise le défenseur du Costa Rica, qui sera suspendu pour le dernier match contre l'Allemagne. Il s'en sort bien, comme le Danois Christensen face à la France hier, quand il a retenu Mbappé. Encore un excellent coup franc pour le Japon

67e : Alerte ! Un joueur de L1 entre en jeu ! C'est Junya Ito, l'excellent ailier japonais de Reims
64e : Deux changements au Costa Rica. Contreras et Torres sortent, Bennette (18 ans, le grand espoir du pays) et Aguilera entrent
63e : Fausse alerte ! L'enroulé du droit de Yuki Soma passe au-dessus
61e : EXCELLENT COUP FRANC POUR LE JAPON

Borges prend un jaune pour ce tacle par derrière sur Endo. 18 mètres dans l'axe... Enfin un vrai frisson ?

57e : Soma expédie un « banana shot » qui passe 15 mètres à côté des buts de Keylor Navas
56e : Pas flamboyant quand même, le clan (Joel) Campbell

On est loin de l'équipe quart-de-finaliste au Brésil en 2014.

51e : Tejeda reste au sol après un contact avec son solide coéquipier Wastpn

Mais l'attaquant du CS Herediano (L1 costaricaine) se relève.

48e : Les Japonais démarrent très fort cette deuxième période

Takuma Asano, l'attaquant de Bochum qui vient d'entrer en jeu, fait déjà du bien à son équipe.

46e : L'arrêt de Keylor Navas !!!

La frappe de Morita après une belle combinaison japonaise !!! On a vu davantage de foot en 30 secondes que lors des 45 premières minutes.

12h02 : C'est reparti !!! Avec deux changements côté japonais

L'attaquant Ueda et le latéral gauche Nagatamo sortent, Asano et Hiroki Ito entrent. Asano a inscrit le splendide but de la victoire face à l'Allemagne. Bis repetita ?

 

11h46 : Mi-temps après une petite minute d'arrêt de jeu

Il y a eu 5 tirs à peine TTC dans cette première période, aucun cadré. Je ne vous fais pas un dessin... A dans quelques minutes pour une seconde période forcément plus enjouée.

45e : Coup d'épaule, puis coup de gueule de Yoshida, pour tenter de réveiller ses collègues chloroformés
44e : Un carton jaune partout, après l'avertissement reçu par Miki Yamane pour une intervention un peu sèche dans le dos de Joel Campbell

Mouais, sévère quand même.

41e : Très, très vilaine semelle de Contreras sur Yoshida

Avec l'arbitrage du Mondial, ça ne fait que carton jaune. En Ligue 1, on aurait eu 3 minutes de VAR puis un rouge.

39e : On tacle dur côté Costa Rica ! Le pays n'a pas d'armée, faut bien se défouler autrement
35e : L'extérieur du gauche de Campbell !!!

Ce n'est absolument pas dangereux, mais je dois nourrir ce direct, et je ne vais pas vous raconter mes expériences touristiques tout au long du match. Pourtant, il faut bien dire que les alentours du volcan Poas ressemblent à des paysages suisses et voir une éruption de l'Arenal affalé dans un jacuzzi a une saveur inoubliable. Bon d'accord, j'arrête.

32e : Le slogan des Ticos pour cette Coupe du monde est quand même #PuraVidaEnQatar22

On a beau savoir que « Pura Vida » est une sorte de devise nationale dans ce pays sublime (que je vous conseille de visiter, si vous gagnez au Loto), le décalage avec le terrain est cruel.

29e : On n’a pas beaucoup vu de grands matchs dans cette Coupe du monde pour l’instant

Mais que dire des premières mi-temps ? Combien de purges avant, parfois, un réveil des équipes en deuxième période ?

24e : Contre l'Espagne, le Costa Rica perdait déjà 2-0 à ce moment de la partie

Le progrès est notable.

20e : Navas sort bien pour capter un ballon un peu chaud (allez, on va dire tiède) à l'entrée de sa surface

Les Japonais s'installent doucement dans la partie.

18e : Quand un commentateur TV commence à disserter sur la beauté du maillot japonais (ce qui est vrai), c'est qu'il ne se passe pas grand-chose sur la pelouse
15e : Ah oui, elle fait mal cette stat




13e : La première action du Japon !!!

Un centre de Ritsu Doan pour personne. Oui, je vous avais dit que ce n'était pas encore foufou.

11e : Bon, on joue tranquillou à Al-Rayyan pour l'instant. Il est 13h11 au Qatar, les ventres gargouillent peut-être un peu
5e : Bon début de match des Ticos, à l'image de ce slalom de Joel Campbell, l'ancien d'Arsenal et de Lorient, qui fête sa 121e sélection à 30 ans à peine

L'attaquant récupère un coup franc qui ne donne rien.

3e : Relance pourrie de Keylor Navas, qui a donc encaissé sept buts pour son premier match de la saison

Très dur pour ce gardien que j'adore (teinture capillaire exceptée).

1re : Le Japon récupère d'entrée un premier corner par Nagatomo, l'ancien arrière gauche marseillais, qui a laissé beaucoup moins de souvenirs que Sakai dans la cité phocéenne
11h00 : C'EST PARTI !!!
10h56 : Les hymnes !!!

Les Ticos et leurs supporteurs ont l'air dans leur match. On va vite voir si mon impression se vérifie.

10h44 : Hola Ticos !

Curieux de voir comment Keylor Navas et ses collègues vont réagir après l'incroyable rouste reçue contre l'Espagne (7-0).





10h36 : L'équipe japonaise pour tenter de confirmer l'exploit face à l'Allemagne (sans Sakai)

Sorti blessé aux ischio-jambiers contre l'Allemagne, l'ancien latéral droit marseillais espérait pouvoir enchaîner. C'est raté, malheureusement.




10h30 : Coucou, c'est déjà (presque) l'heure du premier des quatre matchs de la journée
08h00 : Les enjeux

Heureux comme les Japonais. Magnifiques vainqueurs de l'Allemagne lors de leur premier match dans la compétition, les « Samouraïs Bleus » sont maintenant en très bonne postition dans ce groupe E qui leur paraissait inaccessible. Leur mission désormais : battre une équipe au 36e dessous après en avoir pris sept contre l'Espagne pour assurer leur place en 8e de finale. Hormis une décompression après leur exploit, on ne voit pas ce qui pourrait les en priver. Ce sera là tout l'enjeu de ce match, où le Costa Rica voudra tout de même montrer qu'il vaut mieux que cette rouste monumentale encaissée en ouverture. 

>> Parce que vous ne trouverez rien de mieux que cette enthousiasmante équipe japonaise pour lancer votre journée, on vous attend aux alentours de 10h30 pour suivre ce match ensemble...