VIDEO. Coupe du monde 2018: La France est en finale et c'est l'euphorie dans le quartier du Neuhof à Strasbourg

FOOTBALL On a regardé la victoire de l'équipe de France à l'espace Ziegelwasser de Strasbourg, avant d'aller faire la fête dans le quartier du Neuhof...

Alexia Ighirri

— 

Coupe du monde: La France est en finale, l'euphorie à strasbourg
Coupe du monde: La France est en finale, l'euphorie à strasbourg — A. Ighirri / 20 Minutes
  • On a vécu la victoire de l'équipe de France de football, contre la Belgique (1-0) avec des jeunes du quartier du Neuhof, à l'espace Ziegelwasser de Strasbourg.
  • L'ambiance est montée crescendo, mais la qualification des Bleus en finale de la Coupe du monde a été célébrée comme elle se doit dans les rues du Neuhof.

L’ambiance est montée crescendo dans le quartier du Neuhof mardi soir. La soirée a commencé tranquillement à l’espace Ziegelwasser, décorés de multiples drapeaux tricolores, où quelques dizaines de Strasbourgeois, principalement de jeunes ados et adultes, ont été réunis par le centre socioculturel du Neuhof. Scotchés devant l’écran de télévision, ils se sont mis, peu à peu, à vibrer  pour la France pendant cette demi-finale face à la Belgique (1-0).

Des cris à la première accélération de Mbappé (l’idole de beaucoup dans l’audience), des « ouuuf » sur une frappe belge ratée, les mains sur la tête sur une parade de « ce chat » de Lloris, ou croisées priant avant un coup franc de Griezmann…

Et la grosse joie après le but d’Umtiti

Il aura fallu attendre la deuxième mi-temps et le but d’Umtiti pour faire crier et se lever la salle !

Sithana, animateur du centre, un maillot de Pogba sur le dos, l’avait d’ailleurs annoncé… Chaud bouillant depuis le début de la rencontre, lançant des « Allez les Bleus » ou imitant le bruit de la mobylette sur les contre-attaques menées par Mbappé, il communie avec ces « jeunes qui ne peuvent pas forcément aller au centre-ville ou dans les fan-zones ».

Comme Myriam, 13 ans, venue voir tous les matchs de la Coupe du monde en bas de chez elle et persuadée que la France sera championne du monde.

Feux d’artifice, klaxons et drapeaux sur les Champs-Elysées du Neuhof

Il ne reste plus à la France qu’un match à gagner pour cela. Mais avant, l’heure est à la fête ! Place au cortège, attendu par tous depuis le début de la soirée (on ne va pas se mentir). La foule converge quelques rues plus loin : « C’est un peu nos Champs-Elysées, où on fête chaque victoire de la France », sourit Jamylla.

Les klaxons se font entendre, les drapeaux flottent au vent, les feux d’artifice illuminent le ciel. On peut enfin y chanter le traditionnel : « On est en finale, on est en finale, on est, on est, on est en finale ! »

On y voit des parents avec leurs enfants, des adolescents, des maillots de foot, des perruques bleu-blanc-rouge, on y voit des « V » de la victoire, des gens qui se tiennent, des sourires… Un hymne à la joie.

​​​​