Jorge Sampaoli, le sélectionneur de l'Argentine, à l'entraînement à Kazan le 29 juin 2018.
Jorge Sampaoli, le sélectionneur de l'Argentine, à l'entraînement à Kazan le 29 juin 2018. — Ricardo Mazalan/AP/SIPA

FOOTBALL

Coupe du monde 2018: Jorge Sampaoli a une idée très précise de comment battre les Bleus

Le sélectionneur argentin veut garder le contrôle du ballon et surtout du rythme du match, samedi, sous peine d'aller vers de graves déconvenues...

De notre envoyé spécial à Kazan,

Les Argentins ont retrouvé des couleurs. Au bord de la crise de nerf pendant le premier tour, ils s’avancent vers leur 8e de finale contre la France avec le vent dans le dos. Il n’y a rien de plus dangereux qu’une équipe qui a bien cru y rester, et le sélectionneur Jorge Sampaoli ne cache pas qu’il compte entretenir cette flamme nouvelle samedi.

« Ce que je vois en ce moment dans ce groupe, c’est l’amour de la patrie, du maillot et de ce qu’il représente, a-t-il dit en conférence de presse, vendredi soir. Les joueurs ont des sentiments qu’ils n’hésitent plus à extérioriser, par des larmes ou des sourires, et ça en fait une sélection dangereuse pour tous ses adversaires. Ils ont le moral et beaucoup de forces. Demain on aura équipe résolue, qui aura du mal à accepter la défaite. »

Il veut contrôler le ballon pour pouvoir décider du rythme du match

C’est beau, et si on n’était pas Français, on la verserait presque, nous aussi, notre petite larme. Les journalistes argentins ne se sont pas laissé avoir pour autant. Voyant que Sampaoli partait uniquement sur ce terrain, ils ont recentré le débat sur le jeu. Parce que les matchs de poule ont tout de même été sacrément insuffisants.

L’ancien coach du FC Séville ne s’est pas laissé démonter, et a d’ailleurs été très cash sur ses intentions face aux Bleus. Il veut contrôler le ballon pour pouvoir décider du rythme du match et ne pas laisser les flèches françaises prendre de la vitesse. « C’est ma grande préoccupation, a-t-il expliqué. Si on ne contrôle pas ce match, ça va devenir physique et ce n’est pas bon pour nous. Les Français démarrent vite, ils ont la vitesse, la mobilité, ils vont vouloir en profiter pour partir en contres, notamment sur les côtés. Il va falloir empêcher ces transitions. »

« On va jouer avec le couteau entre les dents, avec conviction »

En résumé, Sampaoli estime que le match sera une vraie opposition de style, et que l’équipe qui imposera le sien l’emportera. « J’ai confiance en mes joueurs pour imprimer les temps du match. Si on y arrive et que l’on contrôle les espaces, ça ira. Mais si c’est la France qui parvient à prendre les espaces, si ça se joue sur de longues distances, alors on aura un désavantage et ce sera compliqué », a-t-il détaillé.

Difficile de faire plus clair. « On va jouer avec le couteau entre les dents, avec conviction, on va attaquer constamment, a poursuivi Sampaoli. Le Nigeria, on ne l’avait pas laissé la place de jouer aussi vite qu’il en avait l’habitude. Ce sera pareil. Il faudra imposer notre différence alors que les joueurs français ont plus de capacités, peut-être. » Nos confrères ont bien fait d’insister. C’était bien intéressant, et puis on sait à quoi s’en tenir, même s’il n’a certainement pas dévoilé non plus tous ses plans. Enfin, on espère pour lui.