Dauphiné: Andy Schleck contraint à l'abandon

CYCLISME Le leader de l'équipe RadioSchak-Nissan a mis fin à son calvaire...

R.S.

— 

Le coureur luxembourgeois Andy Schleck, lors de la Flèche brabançonne, le 11 avril 2012.
Le coureur luxembourgeois Andy Schleck, lors de la Flèche brabançonne, le 11 avril 2012. — F.Lenoir/REUTERS

A trois semaines du Tour de France, les nouvelles ne sont pas vraiment rassurantes pour Andy Schleck. Transparent depuis le début de la saison, le leader de l’équipe RadioShack-Nissan a posé pied à terre sur les routes du Dauphiné, dès le premier col de la 6e étape.

Le Luxembourgeois s’est fait lâcher dans le col du Plainpalais, après seulement 63km de course. Largué au général puisqu’il compte près d’une demi-heure de retard sur le leader Bradley Wiggins, le vainqueur sortant du Tour après le déclassement d’Alberto Contador n'a pas souhaiter insister. Il y a deux jours, le cadet des Schlek avait chuté lors du contre-la-montre emporté par une bourrasque de vent.

Il y a une dizaine de jours, il avait aussi écourté un stage de reconnaissance du Tour de France, touché à un genou. Pendant ce temps, ses principaux rivaux pour la victoire en juillet prochain, Evans ou Wiggins se rapprochent de leur meilleure forme.