Wasquehal se souvient de ses années Stadium

— 

C'est un retour vers le passé que va vivre Wasquehal samedi au Stadium face à Auxerre en 32e de finale de la coupe de France. Cinq ans après, le club de la banlieue lilloise retrouve le terrain de ses plus beaux exploits. « Quand je suis allé reconnaître le terrain, j'ai revu les vestiaires qu'on utilisait J'y ai vécu des très grandes joies en Division 2 », se souvient Michel Docquiert, l'actuel manager wasquehalien.

Des derbys contre le Losc
Si cela paraît improbable aujourd'hui, le pensionnaire de CFA2 a passé six saisons en D2. De 1997 à 2003, le voisin du Losc a bataillé contre des équipes comme St-Etienne ou Montpellier. « C'était la Coupe de France toutes les semaines. On a vécu ça comme un rêve », poursuit Docquiert. Une aventure qui a atteint son apogée lors des derbys contre un Losc qui jouait encore à Grimonprez Jooris et végétait en D2 « Pour le derby, on remplissait le stade alors que d'habitude il n'y avait que 3000 spectateurs de moyenne. D'ailleurs, Lille n'a jamais gagné au Stadium avec moi sur le banc », se souvient Dominique Carlier, coach de l'ES Wasquehal de 1998 à 2002. Et si aujourd'hui, c'est le Losc qui occupe le Stadium, une chose n'a pas changé. « Ce n'est pas évident de faire vibrer le public dans cette enceinte », avoue Dominique Carlier. Sauf peut-être si Wasquehal élimine Auxerre samedi.F. L.

un spécialiste de la coupe

Wasquehal est un habitué des parcours en coupe. Contre Auxerre (Ligue 1), le club nordiste va disputer le neuvième 32e de finale de son histoire. L'équipe de la banlieue lilloise a également disputé quatre fois les seizièmes de finale et a atteint une fois les huitièmes de la compétition (2001-2002). Un vrai tableau de spécialiste.