20 Minutes : Actualités et infos en direct
RugbyBernard Laporte condamné à deux ans de prison avec sursis

Procès Laporte-Altrad : Bernard Laporte condamné à deux ans de prison avec sursis

RugbyLe président de la Fédération française de rugby a été reconnu coupable de corruption
Bernard Laporte et Mohed Altrad dans les tribunes du Stade de France lors de France - Italie, le 6 février 2022 dans le cadre du Tournoi des VI Nations.
Bernard Laporte et Mohed Altrad dans les tribunes du Stade de France lors de France - Italie, le 6 février 2022 dans le cadre du Tournoi des VI Nations. - Franck Fife / AFP / AFP
Nicolas Stival

N.S. avec AFP

Le verdict sur les soupçons de corruption qui secouent le rugby français est connu. Ce mardi, le tribunal correctionnel de Paris a rendu son jugement à l’encontre du président de la fédération Bernard Laporte et de l’homme d’affaires Mohed Altrad, patron du club de Montpellier et sponsor maillot des Bleus. Bernard Laporte a été condamné à deux ans de prison avec sursis et 75.000 euros d’amende, Mohed Altrad à 18 mois de prison, également avec sursis, et 50.000 euros d’amende.

Le président de la FFR a été reconnu coupable d’avoir rendu une série d’arbitrages au bénéfice du groupe Altrad. Le tribunal a retenu des faits de corruption concernant quatre affaires : la signature du contrat du maillot du XV de France, le partenariat France 2023, le vote en faveur du rachat de Gloucester et le report du match entre Montpellier et le Racing 92.

Laporte fait appel

Bernard Laporte s’est également vu prononcer une interdiction d’exercer à la tête de la Fédération pour deux ans. Une décision importante, alors que la France va accueillir la Coupe du monde l’année prochaine. Comme il en avait la possibilité, l’ancien sélectionneur des Bleus a fait appel de sa condamnation. « Les infractions de corruption et de trafic d’influence n’existent ni en droit, ni en fait », a justifié son avocat, Me Jean-Pierre Versini-Campinchi, quelques minutes après le verdict.

L’appel n’étant pas suspensif, Bernard Laporte peut rester en poste jusqu’au nouveau verdict. De son côté, Mohed Altrad va étudier le jugement avant de se prononcer, selon son avocat. « Nous allons étudier la motivation du jugement en détail et nous réservons le droit d’interjeter appel dans les prochains jours », a indiqué Me Antoine Vey.

Sujets liés