Handball : Sensation, le PSG s’incline en championnat de France pour la première fois depuis avril 2021

FIN DE SERIE Les partenaires de Nikola Karabatic avaient enchaîné 25 succès de rang en Starligue avant de lourdement s’incliner, dimanche à Toulouse (35-27)

J.Lau.
— 
Nikola Karabatic, ici le 11 juin dernier, lors de la finale de la Coupe de France remportée face à Nantes à Bercy, n'a jamais trouvé la faille dimanche à Toulouse.
Nikola Karabatic, ici le 11 juin dernier, lors de la finale de la Coupe de France remportée face à Nantes à Bercy, n'a jamais trouvé la faille dimanche à Toulouse. — ISA HARSIN / Sipa

Si les footballeurs du PSG ne sont encore jamais parvenus à rester invaincus toute une saison en championnat de France, leurs homologues du handball avaient signé l’incroyable performance de remporter tous leurs matchs la saison passée. Les joueurs de Raul Gonzalez étaient même restés invaincus en Starligue depuis le 25 avril 2021, avec 35 victoires d’affilée à la clé, avant de connaître un spectaculaire coup d’arrêt 17 mois plus tard, dimanche à Toulouse (35-27).

En clôture de la 3e journée de championnat, l’ogre parisien, vainqueur des huit dernières éditions du championnat de France, a donc subi la loi du Fenix pour la première fois depuis onze ans. A l’image de Nikola Karabatic, qui n’a pas su trouver la faille (0/4 aux tirs), le PSG a semblé impuissant dimanche et laisse la première place de Starligue au HBC Nantes, désormais seul leader.


Mine de rien, il s’agit déjà de la troisième défaite de la saison, toutes compétitions confondues, pour le PSG, après le Trophée des champions contre Nantes à Poitiers (33-37) et son match de Ligue des champions à Veszprem (36-34). L'hégémonie parisienne pourrait donc être un brin moins évidente cette année. Surtout au vu de la grave blessure au genou du Hongrois Dominik Mathé et des difficultés d’adaptation d'une autre recrue, à savoir l’ancien ailier nantais David Balaguer, décevant à Toulouse.