Accusations contre Le Graët : La FFF annonce « une plainte en diffamation » contre le magazine « So Foot »

FOOTBALL La FFF a annoncé ce jeudi saisir la justice contre « So Foot ». Le magazine a publié des extraits de SMS qu’aurait envoyé Noël Le Graët à des femmes

N.S.
— 
Le président de la FFF Noël Le Graët lors de la finale de la Coupe de France entre Nice et Nantes, le 7 mai 2022 au Stade de France.
Le président de la FFF Noël Le Graët lors de la finale de la Coupe de France entre Nice et Nantes, le 7 mai 2022 au Stade de France. — Lionel Urman / Sipa

Hasard du calendrier ou pas ? Le communiqué de la Fédération française de football (FFF) a été publié peu après l’annonce par Didier Deschamps de la liste des joueurs retenus contre l’Autriche et le Danemark en Ligue des Nations. Dans ce texte, la FFF annonce sa décision de « déposer plainte en diffamation contre le magazine So Foot ». Dans son dernier numéro, le mensuel avait publié des extraits de SMS à caractère sexuel, non datés, qu’aurait envoyés le président de la Fédération Noël Le Graët à d’actuelles ou d’anciennes collaboratrices.

L’instance qui régit le foot français, « représentée par son président et avec le soutien unanime de son comité exécutif », selon le communiqué explique qu’il saisit la justice contre So Foot « en raison des imputations gravement diffamatoires contenues dans son édition du 8 septembre 2022, qui ont été largement relayées par la presse ».

Deschamps et « le climat » autour des Bleus

Interrogé sur le sujet ce jeudi en conférence de presse, dans l’auditorium du siège de la FFF, Deschamps avait expliqué notamment que cela ne relevait « pas de [son] domaine ».  « Vous connaissez ma relation avec le président, je lui ai encore parlé longuement hier, avait poursuivi le sélectionneur des Bleus. Si je me réfère simplement à la partie sportive… Il y a tellement d’informations qui deviennent des mensonges et avec le temps des absurdités. »



« Ce n’est pas le climat le plus apaisé que j’ai pu connaître », avait toutefois reconnu DD, alors que Le Graët (80 ans) a démenti les rumeurs de départ anticipé d’un poste où il est élu jusqu’en juin 2024. Le dirigeant breton doit participer vendredi à « un moment d’échange » auquel la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castéra l’a convié.