OGC Nice - Cologne : Des violents affrontements éclatent entre supporteurs

FOOTBALL Le pronostic vital d’un des spectateurs, qui a chuté des tribunes, est engagé. Suite à ces violences, le coup d’envoi de la rencontre, initialement prévu à 18h45, a finalement été donné à 19h40

E.M.
— 
Des supporteurs de Nice et de Cologne se sont affrontés à l'intérieur de l'Allianz Riviera avant le coup d'envoi du match pour la Ligue Europa, d'autres heurts ont été signalés devant le stade, peu après les dégradations des supporteurs allemands en centre-ville de Nice
Des supporteurs de Nice et de Cologne se sont affrontés à l'intérieur de l'Allianz Riviera avant le coup d'envoi du match pour la Ligue Europa, d'autres heurts ont été signalés devant le stade, peu après les dégradations des supporteurs allemands en centre-ville de Nice — AFP

Ils sont venus en nombre d’Allemagne pour soutenir leur club lors du match de la Ligue Europa Conférence contre l’OGC Nice à l’Allianz Riviera à 18h45. Et qu’importe le résultat, les supporteurs de Cologne auront marqué la ville. À quelques minutes du coup d’envoi, une centaine de supporteurs allemands et niçois se sont jeté des fumigènes et des bouteilles et ont échangé des coups de poing devant le stade. L’intervention des CRS a été nécessaire pour séparer les deux camps et un Allemand a été pris en charge par les pompiers.

Les tensions se sont poursuivies à l’intérieur de l’Allianz Riviera où des supporteurs de Cologne ont voulu rejoindre les tribunes des Niçois pour continuer de se battre, entraînant la chute de cinq mètres d’un supporteur, transporté à l’hôpital en état d'« urgence absolue », selon la préfecture. « C’est un Français, un supporteur parisien qui était dans les rangs allemands », a indiqué le chef de cabinet du préfet Benoît Huber à l’AFP. Il souffre « d’un traumatisme crânien et thoracique et son pronostic vital est engagé », a-t-il ajouté.

Suite à ces violences, le coup d’envoi de la rencontre, initialement prévu à 18h45, a été reporté et finalement donné à 19h40.

Des comportements « inciviques » et « scandaleux »

Plus tôt dans l’après-midi, les supporteurs allemands avaient laissé des bouteilles et canettes vides sur la place Masséna, en centre-ville, et avaient tagué la boutique officielle du club niçois et vandalisé le logo des Aiglons, comme l’avait repéré Nice-Matin via une vidéo sur les réseaux sociaux.



Le maire de Nice, Christian Estrosi, avait alors réagi et critiqué les « comportements inciviques et scandaleux ». Il a assuré adresser les factures au club de Cologne.