PSG : Derrière la polémique, le club réfléchit bien à une alternative à l’avion

football Christophe Galtier et Kylian Mbappé ont déclenché de vives réactions lundi en prenant très à la légère une question sur le mode de transport du PSG

N.C.
— 
Kylian Mbappe et Christophe Galtier en conférence de presse à la veille de la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et la Juventus, le 5 septembre 2022.
Kylian Mbappe et Christophe Galtier en conférence de presse à la veille de la rencontre de Ligue des champions entre le PSG et la Juventus, le 5 septembre 2022. — Thibault Camus/AP/SIPA

Une réponse mal sentie, d’autant plus dommageable que le PSG n’est pas insensible à la question de son empreinte carbone. Christophe Galtier et Kylian Mbappé n’ont pas été très inspirés, lundi, au moment de s’exprimer sur des potentiels déplacements de l’équipe parisienne en train plutôt qu’en avion privé. La légèreté et l’ironie sont très mal passées, déclenchant un flot ininterrompu de messages indignés, dont ceux de la maire de Paris Anne Hidalgo et de la ministre des Sports Amélie Oudéa-Castera.



Le journal Le Parisien rapporte ce mardi qu’au siège du club, le malaise s’est également propagé très rapidement. Les dirigeants ont accueilli la déclaration de leur entraîneur avec stupeur, puisque depuis plusieurs mois, ils réfléchissent à une alternative à l’avion. « Les déplacements en train sont systématiquement mis en concurrence avec l’avion et le bus sur quatre principaux critères : la sécurité, le trouble à l’ordre public, le temps de trajet global et le coût », écrit le journal francilien.

En bus à Reims, Auxerre ou Lens

Si le TGV n’a pour l’instant jamais été choisi, c’est parce que les obstacles sont encore trop nombreux : la sécurité des joueurs serait difficilement assurée dans les gares, et surtout, les voyages de nuit pour revenir après les matchs sont très complexes à organiser. La SNCF planifie souvent des travaux nocturnes sur ses rails, les voies étant fermées une bonne partie de la nuit.

L’équipe parisienne se déplace toutefois régulièrement en bus, pour les déplacements les plus courts. C’est comme ça qu’elle s’est rendue à Lille le 21 août, rappelle le club, et qu’elle ira à Reims, Auxerre, Troyes ou Lens. « Ce n’est pas le coach qui s’occupe de la gestion des déplacements, mais il prend le sujet très au sérieux, comme tout le monde au club », expliquait une source au sein du PSG à RMC lundi soir. Il y avait certainement moyen de mieux le montrer.