Mourinho pousse un nouveau coup de gueule

FOOTBALL L'entraîneur portugais de l'Inter peste contre l'interprétation de ses propos...

La rédaction sport

— 

L'entraîneur de l'Inter Milan José Mourinho, lors d'un match de championnat contre le Genoa, le 7 mars 2010.
L'entraîneur de l'Inter Milan José Mourinho, lors d'un match de championnat contre le Genoa, le 7 mars 2010. — A.Garofalo/REUTERS

Tout est parti d’un chat, organisé avec les supporters de l’Inter Milan. Jeudi, José Mourinho a eu le tort de lâcher une phrase susceptible d’être mal interprétée. «Le championnat n'est pas une lutte à trois, mais une lutte d'une équipe (l'Inter) contre beaucoup d'autres choses». De façon implicite, le Portugais victimise à nouveau son équipe qu’il estime désavantagée par rapport à ses concurrents, l’AS Roma, ou le Milan AC.

Immédiatement, l’Italie s’est indignée de ces propos, ce qui n’a pas du tout plu au «Mou». «Qui a transformé mon expression "beaucoup d'autres choses"? Moi? Non», s'emporte-t-il vendredi dans un court message publié sur le site web du club. «Je n'ai même plus le droit de parler contre les tifosi de l'Inter sans que quelqu'un vienne forcément y fourrer son nez???», insiste-t-il, sans préciser s'il visait les médias italiens ou son homologue de la Roma, Claudio Ranieri.

Invité à réagir aux propos du Portugais, celui-ci avait déclaré un peu plus tôt: «Je ne sais pas s'il faisait allusion aux arbitres. Mourinho doit rester serein, il y a des erreurs de part et d'autre (...). Ça ne sert à rien de suspecter, les arbitres aussi se trompent».