Lance Armstrong: «Ma place au classement n'aura pas d'importance»

CYCLISME L'Américain se confie à la veille du départ du Tour...

A.P.

— 

 Lance Armstrong et Alberto Contador lors de la présentation du Tour de France 2009 à Monaco, le 2 juillet 2009
 Lance Armstrong et Alberto Contador lors de la présentation du Tour de France 2009 à Monaco, le 2 juillet 2009 — C.Platiau / REUTERS

Entre «L’Equipe» et Lance Armstrong, les relations se sont bien réchauffées. C’est au quotidien français que le septuple vainqueur du Tour de France s’est confié à quelques heures de retrouver la Grande Boucle. Toujours aussi à l’aise dans l’art de la rhétorique, Armstrong assure qu’il a déjà atteint ses objectifs et montré que son retour n’était pas qu’un coup de pub.
«Je ne le fais ni pour l'argent, ni pour gagner un autre Tour, ni pour devenir célèbre... J'ai déjà tout ça. Il s'agit d'aider ma fondation (Livestrong), et de mon désir de courir: je veux courir. Je ne peux pas le dire plus fort!», assure celui qui dit faire ce Tour «gratis, pour rien».
 
Interrogé sur sa rivalité supposée avec son coéquipier Alberto Contador, l’Américain se garde bien de dire qu’il vise la victoire finale sur l’histoire. «Si Alberto est super, je roulerai pour lui. Ma place au classement n'aura pas d'importance. Ma condition est bonne, mais il faut respecter l'équipe. Sur un plan personnel, je serais content si j'étais dans le Top 3 ou dans le Top 5. Je ne dois pas nécessairement gagner.»
 
Armstrong essaye même de nous faire croire que c’est une chance pour l’Espagnol qu’il soit dans son équipe. «Alberto pourrait s’inquiéter si j’étais chez Saxo Bank ou Columbia, mais je suis ici. Que je sois leader ou simple équipier, je donnerai mon maximum. C’est la meilleure situation pour lui». En attendant de savoir qui de l’Américain ou de l’Espagnol va prendre le meilleur sur l’autre lors du contre-la-montre de Monaco, une chose est déjà acquise: médiatiquement Armstrong a déjà largué son cadet.