OM: « Seulement un brassard sur le bras », Valentin Rongier éteint la polémique Payet

FOOTBALL Valentin Rongier, co-capitaine de l’OM cette saison, a expliqué pourquoi Dimitri Payet a refusé de prendre le brassard contre Brest, dimanche dernier (1-1)

Adrien Max
Dimitri Payet était sur le banc des remplaçants contre Reims et Brest.
Dimitri Payet était sur le banc des remplaçants contre Reims et Brest. — FRED TANNEAU / AFP

Circulez, il n’y a rien à voir. C’est, en substance, le message envoyé par le milieu de l’l'OM, Valentin Rongier en conférence de presse avant le match contre son ancien club, le FC Nantes, samedi (21 heures), après les entrées polémiques de Dimitri Payet contre Reims, puis contre Brest.

Le numéro 10 de l’OM n’a pas saisi le brassard de capitaine tendu par Valentin Rongier contre Reims, puis par Mattéo Guendouzi contre Brest. « Je pense que ça n’a pas d’importance, c’est seulement un brassard sur le bras. Je l’ai vu rentrer, je lui ai donné. Il m’a fait comprendre que c’était bon pour la fin du match, que ça n’avait pas d’importance. On sait que Dim' est notre capitaine, il gère le navire même sans brassard », a relativisé le milieu de terrain.

Seulement trente minutes de jeu pour Payet

Non titularisé lors des deux premiers matchs de la saison, Dimitri Payet n’est forcément pas satisfait de ce statut. Mais pas de quoi entamer son moral, selon Valentin Rongier. « Je vous rassure, Dimitri est toujours aussi impliqué avec le groupe. C’est le capitaine de notre équipe et il prend ce rôle à cœur. Bien sur ça ne lui plaît pas d’être sur le banc, comme tous les joueurs, il fait ce qu’il fait pour revenir et on sait qu’il va nous aider cette saison », a voulu rassurer le milieu de terrain.

Sauf qu’avec à peine trente minutes de jeu disputées en Ligue 1 depuis la reprise, Dimitri Payet risque de rapidement montrer d’autres signes d’agacement.